Le -
modifié le -

100% Vinyle : "Quand la musique est bonne - Jean Jacques Goldman"

Après le succès de son premier album et de la chanson "Il suffira d'un signe" qui se vend à plus de 500 000 exemplaires l'année de sa sortie en 1981. Jean-Jacques Goldman sort un deuxième album en 1982, officiellement, ce second album ne possède pas de titre (ou plutôt, il est éponyme : Jean-Jacques Goldman). Goldman désirait l'appeler "Minoritaire", du nom d'une des meilleures chansons de l'album, mais le titre avait été refusé par sa maison de disques.

Extrait de l’album, la chanson "Quand la musique est bonne" devient numéro un des ventes à la fin de l'année 1982.