Le -
modifié le -

5 choses que vous ne savez sans doute pas sur Phil Collins

© © Jim Spellman / Getty Images

Phil Collins, un batteur depuis l’enfance

Avant d’être l’auteur de la carrière que l’on connaît, Phil Collins a été surtout un batteur à part entière. Surdoué de la musique et passionné par la rythmique dès son plus jeune âge, il a commencé à jouer de la batterie à l’âge de 5 ans grâce à une mini-batterie pour enfants reçue à Noël de la part de l’un de ses oncles. Ce sont ses parents qui lui ont offert ensuite un set de batterie entier alors qu’il avait 12 ans. Il s’est mis alors à reproduire à l’oreille, chez lui, les airs qu’il entendait à la télévision et à la radio pour s’améliorer.

Une carrière inspirée par Ringo Starr

Pendant cette adolescence, Phil Collins n’a eu d’yeux quasiment que pour Ringo Starr. Déjà adulé à l'époque dans le monde entier, le batteur des Beatles était considéré comme l’un des meilleurs percussionnistes par le jeune Phil Collins dont la musique a été également influencée par le groupe anglais dans son ensemble. L’autre grand modèle de Phil Collins est Roger Powell, le batteur du groupe anglais pop-soul The Action.

Phil Collins n’a jamais appris à lire ou écrire une partition

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Phil Collins n’a jamais appris à lire ou à écrire la musique de manière conventionnelle. Autodidacte, il a énormément travaillé à l’oreille tout au long de sa carrière. Même s’il regrette aujourd’hui de n’avoir jamais pris le temps de faire cet apprentissage, Phil Collins a su devenir l'un des meilleurs batteurs de sa génération. Malheureusement, il rencontre aujourd’hui des problèmes de santé qui l’empêchent de pratiquer la batterie comme il le souhaite en concert.

Le départ de Peter Gabriel de Genesis a changé sa carrière

Après plusieurs premiers projets, Phil Collins a été pris en tant que batteur par le groupe Genesis grâce à une audition passée à la maison des parents de Peter Gabriel au début des années 70. Mais le chanteur et leader du groupe a quitté ensuite Genesis en 1975, se sentant de plus en plus à l’écart des autres membres. Alors que les médias pressentaient la fin du groupe, les historiques Tony Banks et Mike Rutherford ont demandé à Phil Collins de prendre une place plus importante. Lui qui avait déjà accompagné au chant Peter Gabriel s’est retrouvé cette fois sur le devant de la scène, ce qui l’a sans doute amené à se lancer ensuite en solo.

La famille Collins, des artistes à chaque génération

Phil Collins est né en 1951 dans une famille d’artistes. En effet, sa mère June Collins était une découvreuse de talents pour le théâtre et lui a d’ailleurs permis de jouer ses premiers rôles dans plusieurs pièces. Alors que sa sœur Carole a été patineuse artistique professionnelle avant de se reconvertir en agent pour le théâtre et de jouer quelques rôles au cinéma, son grand frère Clive est un dessinateur reconnu dans le milieu de la presse puisqu’il a été cartooniste, notamment pour The Sun et The Daily Mail. Le talent n’a sauté aucune génération puisque les filles de Phil Collins (Lily et Joely) sont des actrices renommées, et son fils aîné, Simon Collins, est chanteur et multi-instrumentiste.