Age tendre et tête de bois

" Tous les garçons et les filles de leur âge " sont tapis devant leur poste de télévision. Johnny, Sheila, Eddy, Leny ou encore Cloclo sont réunis eux aussi... " Attention mesdames et messiers ça va commencer "... et même durer.

" Tous les garçons et les filles de leur âge " sont tapis devant leur poste de télévision. Johnny, Sheila, Eddy, Leny ou encore Cloclo sont réunis eux aussi... " Attention mesdames et messiers ça va commencer "... et même durer.


" Age tendre et tête de bois " rassemble chaque semaine " les idoles des jeunes " qui se succèdent aux côtés d'Albert Raisner.

Au rythme du twist, du rock, du madison mais également du tcha tcha tcha qui berce les spectateurs présents en plateau, la grande messe enflamme les fans dès le début du lancement de l'émission le 30 mai 1961.

Alors que la période yé-yé bat son plein, le show, qui devient rapidement un passage obligé pour les idoles, s'interrompt finalement en octobre 1966. Il renaît quasiment immédiatement sous le nom de " Tête de bois et tendres années " et dure jusqu'en juillet 1968. L'émission, successivement diffusée sur la RTF puis sur l'ORTF, fait la part belle à la musique évidemment.

Elle dresse également un portrait de la jeunesse française et est perçue comme un baromètre des us et coutumes de la société. Le présentateur et producteur n'hésite pas à se fondre dans la foule en guise de lancement d'émission. Chez le coiffeur, auprès des dactylos en promenade dans les rues de Paris, attablé autour d'un verre ou autour d'un juke box, tout est passé au crible.


Face à la Nostalgie et à la ferveur que continue de susciter l'ère yé-yé, les idoles ressortent des juke box. C'est le retour de " l'Age tendre et tête de bois ". Nancy Holloway, Richard Antony, Gilles Dreu, Jean-Jacques Debout ou encore Franck Alamo entament ensemble une tournée dans l'hexagone en 2006. Ils redonnent la banane à tous les nostalgiques.


Caroline LEBENBOJM