Alain Souchon : les premiers succès d'un chanteur phénomène

À la suite d’une enfance marquée par la mort de son père et une jeunesse difficile, Alain Souchon connaît ses premiers succès autour de la trentaine. Une réussite artistique qui ne le lâchera plus…

© abaca

La rencontre avec Laurent Voulzy comme point de départ

Après avoir sorti trois 45 tours sans grand succès au début des années 1970, Alain Souchon vit sa première réussite musicale en 1973 avec "L'Amour 1830" qu’il a initialement écrit pour Frédéric François. Moins à l'aise dans la composition d’une musique que dans l’écriture des textes, le natif de Casablanca trouve en Laurent Voulzy le complément idéal suite à leur rencontre en 1974. Sorti initialement sous le nom "Petite Annonce", le premier album studio d'Alain Souchon est dirigé et arrangé musicalement la même année par Laurent Voulzy, qui signe notamment la mélodie du classique "J'ai dix ans".

Une décennie de succès

Après le bon accueil reçu par son 2e album "Bidon" et le single éponyme, Alain Souchon signe les paroles en 1977 de "Rockollection", l'un des plus grands succès de Laurent Voulzy. Il lui écrit d’ailleurs presque l’intégralité des textes de ses deux premiers albums ("Le Cœur grenadine" en 1979 et "Bopper en larmes" en 1983). Pendant cette période, Alain Souchon sort aussi de son côté 4 albums studio qui seront tous certifiés disque d’or grâce aux nombreux hits qu’ils comportent ("Jamais content", "Y'a de la rumba dans l'air", "Allô maman bobo", "Le Bagad de Lann-Bihoué", "Rame", "On avance", etc.). Le début des années 1980 marquera également ses premiers pas au cinéma, dans "Je vous aime" de Claude Berri.