Axelle Red : l'histoire du titre "Manhattan-Kaboul" en duo avec Renaud

Le

Duo le plus célèbre d’Axelle Red, "Manhattan-Kaboul" est de manière plus générale l’une des chansons les plus marquantes de sa carrière. Récit d’une belle rencontre porteuse d’un grand succès.

Un titre resté longtemps dans les tiroirs

Sortie en 2002, la chanson "Manhattan-Kaboul" est co-écrite par Renaud avec l’un de ses fidèles collaborateurs, Jean-Pierre Bucolo. Ce dernier, qui a déjà notamment co-signé avec son ami "Miss Maggie" en 1985, a composé la mélodie de "Manhattan-Kaboul" il y a plusieurs années déjà. Il attendait que Renaud trouve l’inspiration pour de nouvelles paroles, appelées à remplacer un début de texte provisoire écrit en anglais. Touché aussi bien par les attentats du 11 septembre 2001 que par les répliques militaires ordonnées par le président américain George W. Bush, Renaud imagine, juste avant de boucler son album "Boucan d’enfer", un texte racontant l’histoire de deux victimes civiles des événements, une de chaque camp. Dès le début de l’écriture, il pense à un duo avec une femme qui chanterait l'histoire d'une petite fille afghane dont le village est détruit par les bombes américaines. Alors que lui prendrait à son compte le récit d’un immigré portoricain à New York, parfaitement intégré, qui est tué dans le World Trade Center où il travaille.

Axelle Red, le choix de Renaud

Écrit d’un trait par Renaud dans un coin du studio d’enregistrement, comme l’avait été l'inoubliable "Mistral Gagnant", "Manhattan-Kaboul" se destine donc à être un duo. Cela, bien que l'interprète et auteur de "Dans mon HLM" ne soit pas un adepte du genre, notamment à cause des éventuels problèmes contractuels pouvant en résulter. Le choix d’Axelle Red s’impose rapidement comme une évidence. La chanteuse belge est très appréciée par Renaud, c’est une artiste engagée, et elle appartient à la même maison de disques. De plus, l’album de Renaud "Boucan d’enfer" est enregistré aux Studios ICP de Bruxelles, et les deux artistes se sont déjà rencontrés, ce qui limite les soucis de logistique. Conquise par la mélodie de cette chanson pacifiste dont elle trouve les paroles "justes et honnêtes", Axelle Red pose alors sa voix unique sur le morceau.

"Manhattan-Kaboul", l’un des plus grands succès d’Axelle Red

Chanson ayant bien failli ne jamais exister, "Manhattan-Kaboul" est choisie pour être le deuxième single de l’album "Boucan d’enfer". Dès sa sortie le 22 juillet, le titre est très joué en radio. Il devient disque de platine à la fois en France et en Belgique, et aide l’opus de Renaud à devenir disque de diamant dans l’Hexagone. Axelle Red l’intégrera ensuite en 2004 à sa première compilation intitulée "French Soul", qui sera aussi un énorme succès populaire dans les deux pays. Le public offrira également aux deux artistes une Victoire de la musique en 2003, celle de la "Chanson originale de l'année" choisie par les téléspectateurs, qui sera la deuxième Victoire et dernière en date reçue par Axelle Red dans sa carrière. Titre magnifique entre deux artistes à la voix forte mais au cœur fragile, "Manhattan-Kaboul" a indéniablement laissé une trace dans la chanson française, dont il est l’un des duos les plus emblématiques de ces dernières années.

Lire aussi