Bob Marley : pas de fumée sans feu

Une partie de l’héritage de Bob Marley a été réduit en cendres lors de l’incendie du studio d’enregistrement de la femme du chanteur, situé au Ghana.

Le chanteur reggae disparu en 1981 a laissé derrière lui des films d’archives, des masters comptant des enregistrements en live ainsi que des objets plus personnels.
Une partie de ces biens a été détruite dans un incendie, probablement dû à défaillance électrique.

Cet héritage se trouvait dans le studio d’enregistrement à Aburi au Ghana que Rita Marley, la veuve du chanteur jamaïcain, devait prochainement ouvrir.

Même si l’incendie n’a pas causé trop de dégâts, la perte même partielle de cet héritage reste dommageable pour le monde de la musique.

La femme de l’interprète de « No woman No cry », « Get up stand up » ou encore « Could you be loved » qui réside depuis une dizaine d’années au Ghana, ne renonce pas à ce projet et a décidé de reconstruire le studio.

Téléchargez les titres de Bob Marley