Bono de U2 prié de stopper un concert

Alors qu’il donnait un concert acoustique dans la rue, Bono a été sommé par des policiers qui ne l’avaient pas reconnu d’arrêter de jouer.

Personne n’est prophète en son pays ! L’on peut ainsi être une star internationale depuis plus de vingt ans, et ne pas être reconnu dans sa ville natale. Bono, le chanteur du groupe U2, en a récemment fait les frais.

Un concert arrêté

Comme chaque année, Bono donne pour les Fêtes de Noël un petit concert acoustique gratuit dans les rues de Dublin, la capitale de l’Irlande dont il est originaire. Le 24 décembre dernier, le voilà qui sort donc sa guitare dans Grafton Street, accompagné de Damien Rice et de Glen Hansard, le chanteur de The Frames.

Mais le concert a été vite écourté. Trois policier qui passaient par là non tout simplement pas reconnu Bono, pourtant l’une des personnalités les plus connues du pays. Le prenant pour un simple chanteur de rue, les forces de l’ordre lui ont demandé de ranger sa guitare et d’arrêter immédiatement de jouer, devant les yeux stupéfaits du public.

Bono
ne s’est heureusement pas vexé de cette confusion. Après quelques explications dans le calme, le chanteur a finalement pu reprendre son concert acoustique, à la grande joie du public de Dublin.