"Brothers in Arms", l'histoire de l'album chef-d'œuvre de Dire Straits

Cinquième album studio de Dire Straits, "Brother in Arms" reçoit en 1985 un accueil public et critique exceptionnel. Composé de singles à succès, il est considéré comme un opus référence du rock.

Une performance musicale et technique

Album très attendu, trois ans après l’excellent "Love over Gold", "Brothers in Arms" est coproduit par Mark Knopfler et l'ingénieur du son de génie Neil Dorfsman, qui avait déjà travaillé sur le précédent opus à la demande du leader du groupe. Faisant partie des premiers albums à être enregistrés en numérique, "Brothers in Arms" voit les compositions ultra-techniques de Mark Knopfler sublimées par une qualité sonore exceptionnelle pour l’époque. Ce travail d’orfèvre est d’ailleurs récompensé en 1986 par le Grammy Award de la meilleure conception technique d'album hors musique classique.

Des succès en pagaille

Considéré par les spécialistes comme l’un des meilleurs albums rock de tous les temps, "Brothers in Arms" conquiert immédiatement la presse spécialisée et le public. Synthèse de la musique de Dire Straits, il contient à la fois le plus grand succès du groupe ("Money for Nothing"), des ballades poignantes ("Band of Brothers", "Your latest Trick" et "So far Away"), et un titre qui met de bonne humeur ("Walk of Life"). Classé numéro 1 dans quasiment tous les grands charts de la planète à sa sortie (États-Unis, Royaume-Uni, France, Australie, Allemagne, etc.), "Brothers in Arms" devient ensuite l’un des albums les plus vendus de l’histoire, avec plus de 30 millions d'exemplaires écoulés.