ça s'est passé un 14 juillet...

Le 14 juillet 1993, mort de Léo Ferré

Pianiste et poète franco-monégasque, mais aussi auteur, compositeur et interprète, Léo Ferré décède à l'âge de 76 ans le 14 juillet 1993 à Castellina in Chianti, en Toscane,  des suites d’une maladie qui le consume déjà depuis longtemps.

Toute sa vie, Léo Ferré a conjugué la poésie à l'argot, le folklore aux chimères ou encore les sentiments au trouble. Référence incontournable de la chanson française hantée par le courant anarchiste - dont il se revendique librement -, il a marqué le public de ses récits, qui dessinent nos états d’âmes avec une justesse déroutante. "Avec le temps", flambeau de son récital, conclut toutes ses prestations à partir de 1990.

Il apparaît pour la dernière fois à la Fête de l'Humanité aux côtés de Bernard Lavilliers , avec qui il interprète "Est-ce ainsi que les hommes vivent ?" des Anarchistes et Louis Aragon – qui lui rendit le plus beau des éloges en déclarant « Il faudra réécrire l'histoire littéraire un peu différemment à cause de Léo Ferré ».

Peu de temps après, il succombera à la maladie chez lui et sera inhumé à Monaco au cours d’une cérémonie très intime.