ça s'est passé un 18 août...

The Police joue au Shea Stadium devant 70 000 fans

© Nostalgie
Depuis le succès de "Roxanne" et de "Can't stand losing you" en 1978, le groupe The Police occupe les devants de la scène musicale britannique et internationale. En 1983, le groupe se lance dans une tournée mondiale surnommée The Synchronicity Tour qui comprend 105 dates réparties dans 14 pays. Cette tournée marathon fait la promotion de l'album Synchronicity, cet opus bénéficie d'un très bon accueil du public. Ainsi il se classe numéro 1 des charts albums britanniques durant 2 semaines et il occupe la première place du classement album aux USA pendant 17 semaines. Une des étapes a pour lieu le Shea Stadium, cette arène mythique qui abrite d'habitude l'équipe de baseball des Mets de New York. Le public est venu en masse applaudir le trio américano-britannique composé de Sting à la basse et aux chants, de Steve Copeland à la batterie et d'Andy Summers à la guitare.

Les membres de The Police ont à l'esprit de marcher sur les traces des Beatles qui s'étaient eux aussi produits au Shea Stadium de New York. Paradoxalement c'est le succès, tant au niveau de la vente de disques que des billets de concerts, qui précipitera la fin du groupe. En effet, la formation était motivée par le fait d'atteindre les sommets de la gloire artistique, une fois cet objectif atteint, le groupe perd de son envie et de sa cohésion. De plus, Sting souhaite se lancer dans une carrière solo, marquant ainsi la séparation du groupe.