ça s'est passé un 22 mai...

L'album Sticky Fingers des Rolling Stones est numéro 1 aux USA

© Decca Records
 « Sticky Fingers » est un album des Rolling Stones célèbre pour avoir défrayé la chronique en raison d'une pochette d'album et de paroles de chansons au contenu sulfureux.

Cet album, probablement en raison de son côté explosif, est très vite devenu l'album à posséder. La pochette signée Andy Warhol, et des titres comme « Brown Sugar », (où les Stones parlent explicitement de drogue et de sexe), ou « Wild Horses », l'un des plus beaux titres des Rolling Stones, ont fait de « Sticky Fingers » un album phare.

C'est pourquoi il se classera numéro 1 des ventes aux Etats-Unis (comme dans de nombreux pays), le 22 mai 1971. « Sticky Fingers » marque de plus un tournant dans la carrière des Rolling Stones, puisque c'est la première participation du guitariste Mick Taylor, fraîchement intégré au groupe. Il y apporte un certain renouveau dans la musique des Rolling Stones, avec l'ajout d'influences blues, et un détour vers des ballades, afin de répondre aux critiques qui fustigent le rock sexiste des Rolling Stones.