ça s'est passé un 24 octobre...

L'album "Abraxas" de Santana atteint le sommet des charts américains

  L'album Abraxas est le deuxième opus du groupe Santana . Cette formation de latin rock s'est formée à San Francisco en 1966. Le leader historique du groupe est Carlos Santana, ce dernier est un guitariste de génie. Aux percussions, il y a Mike Carrabello, José Areas et Rico Reyes. A la batterie, on retrouve Michael Shrieve, à la basse David Brown et enfin aux claviers Gregg Rolie. Carlos Santana et Gregg Rolie se partagent la partie vocale.
Sur l'album Abraxas, on retrouve des hits intemporels tels que " Black magic woman", "Samba pa ti" ou encore la reprise de Tito Puente "Oye Como va". Grâce à ces tubes, l'album de Santana se classe à la première place du Billboard album américain et ceci durant 6 semaines. L'album est certifié 5 fois disque de platine aux Etats-Unis, et une fois en France.

Cet opus est baptisé Abraxas, en référence à un mot que l'on retrouve dans une phrase tirée d'un livre de Herman Hesse. Un Abraxas est un démon dans la croyance du gnosticisme. Une religion antique aujourd'hui disparue. La pochette de l'album illustre parfaitement cette référence mythologique, en effet beaucoup de symboles sont présents sur la peinture de l'artiste espagnol Mati Klarwein. Ce peintre a d'ailleurs réalisé plusieurs travaux artistiques sur des pochettes d'albums musicaux.

Tout comme d'autres grandes formations musicales, le groupe Santana connaîtra les départs et les arrivées de nombreux musiciens. La formation de Carlos Santana est intronisée au Rock and Roll Hall of Fame en 1998. Les membres du groupe qui sont intronisés dans ce temple de la renommée musicale sont ceux que l'on retrouve sur l'album Abraxas. A noter que les musiciens en question étaient également présents lors du festival de Woodstock en 1969.