ça s'est passé un 3 mai...

Disparition de Dalida

Dalida, chanteuse et actrice d’origine italienne née au Caire en 1933, a enchanté son public pendant 30 ans, avant de disparaître le 3 mai 1987. Repérée lors d’un concours de chant par le producteur Eddy Barclay, Dalida enregistre ses premiers morceaux quelques mois à peine après leur rencontre. Le succès est presque immédiat avec « Bambino », puis une première partie du concert de Charles Aznavour à l’Olympia. Les succès commerciaux se succèdent.

Mais derrière les paillettes et le glamour se cachent des blessures personnelles inguérissables. Le décès de son père quand elle avait 12 ans l’a profondément marquée. Mais Dalida est surtout frappée à plusieurs reprises par le malheur, avec les suicides des hommes de sa vie en 1967, en 1970 et en 1983, et celui de Mike Brant, un ami très proche, en 1975. Rendue stérile par un avortement clandestin, Dalida finit par tomber dans un état dépressif profond. Après plusieurs tentatives de suicide, elle décède le 3 mai 1987 après avoir ingéré des barbituriques.