ça s'est passé un 7 septembre...

1978 : décès de Keith Moon

© Nostalgie
Symbole du rock and roll anglais des années 70, Keith Moon était avant tout le batteur génial de The Who . Mais il était aussi en proie à des tendances destructrices hors normes. D'un tempérament volcanique, Keith Moon a largement contribué à la renommée de son groupe en massacrant tout sur son passage. On raconte qu'il fut même recruté en partie pour cela, afin de donner à The Who une puissance nouvelle après avoir détruit un kit de batterie lors de son audition. Techniquement novateur et musicalement génial, Keith Moon était de la trempe des plus grands avec John Bonham ( Led Zeppelin ) et quelques autres.


Alcoolique et parfois dangereux, Keith Moon a trouvé la mort comme beaucoup de ses collègues rock stars de ces années à cause de ses excès, avec un cocktail détonnant de médicaments et d'alcool. A seulement 32 ans, le 7 septembre 1978, le batteur des Who est retrouvé sans vie avec 32 pilules d'Heminevrin dans l'organisme. Le médicament qui devait le soigner de son alcoolisme a donc causé sa mort, pour le plus grand malheur d'une scène britannique depuis orpheline d'un très grand batteur de rock and roll.