ça s'est passé un 8 mars...

Philips dévoile le Compact Disc

© Nostalgie
Moins de 20 ans après avoir inventé la cassette audio, Philips met au point le Compact Disc. Ce nouveau support audiophonique se veut être d'une qualité sonore sans pareil, toute forme de grésillement ou de défaut de restitution sonore est éliminée. Basé sur une technologie numérique, il permet d'écouter une oeuvre musicale par le biais d'un système de lecture appropriée. Convaincu que ce nouveau support audio représente l'avenir, Philips engage un partenariat avec les sociétés japonaises Sony et Hitachi. Les principaux développeurs du Compact Disc sont les Néerlandais Kees A. Schouhamer Imminkt et Pieter Kramer, le Japonais Toshitada Doi et le Français Michel Motro.

Le grand public commence à s'intéresser au Compact Disc à partir de 1985. De nombreuses œuvres musicales deviennent alors disponibles sur ce support. En 1988, les chaînes de grands magasins proposent des CD à des prix attractifs et cela démocratise définitivement cette technologie. Les 12 centimètres de diamètre du Compact Disc permettent de stocker jusqu'à 74 minutes de musique. Outre la qualité sonore, il n'y a plus besoin de tourner le disque au milieu de l'écoute et il suffit de sélectionner le numéro de la chanson que l'on souhaite diffuser.