Ces artistes internationaux qui ont chanté en français

D’Elton John aux Beatles, nombreux sont les artistes internationaux à avoir chanté dans la langue de Molière. Découvrez notre top de ces chanteurs… avec également Michael Jackson et David Bowie.

© © KMazur / Getty Images

The Beatles avec "Michelle"

Parmi les chansons des Beatles les plus connues en France, "Michelle" naît d’une soirée aux Beaux-Arts de Liverpool, pendant laquelle John Lennon et Paul McCartney entendent un étudiant jouer un air venu de l'Hexagone. Ayant alors l’envie de faire une chanson en français, John Lennon demande à son compère d’essayer d’en écrire une. Pour le refrain, Paul McCartney se fait aider par la femme d’un ami d’enfance qu’il a en commun avec John Lennon, une professeure de français nommée Jane Vaughan. Chanson de l'année aux Grammy Awards 1967, "Michelle" deviendra un classique du répertoire des Beatles.

LaBelle avec "Lady Marmalade"

Autre chanson à n’avoir que quelques paroles de son refrain en français, "Lady Marmalade" par le trio vocal LaBelle (de Patti LaBelle) est un succès international des années 70, notamment grâce à son célèbre "Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?". Ce titre connaîtra ensuite une deuxième vie dans les années 2000 grâce à l’interprétation réalisée par Christina Aguilera et Pink pour la bande originale du film "Moulin Rouge".

Elton John avec "Donner pour donner"

Tombé amoureux des chansons de Michel Berger et France Gall qui passent à la radio pendant ses vacances en France au début des années 80, Elton John passe un coup de téléphone au couple qui croit d’abord à un canular. Ils finissent par se rencontrer et les trois artistes accouchent d’un 45 tours avec deux chansons, "Les Aveux" et "Donner pour donner". C’est cette dernière, pourtant placée en phase B du disque, qui devient un succès.

Michael Jackson avec "Je ne veux pas la fin de nous"

Autre légende de la musique à avoir chanté en français, Michael Jackson a signé un titre au succès plus confidentiel avec "Je ne veux pas la fin de nous". Reprise de "I Just Cant Stop Loving You" qui se classe numéro 1 aux États-Unis à sa sortie en 1987, ce morceau a une histoire particulière. Amie de Quincy Jones, la Belge Christine Decroix (dite "Coco") se retrouve en effet en studio lors de l'enregistrement de ce premier single du mythique album "Bad" du King of Pop. Inspirée par l’écoute, elle y écrit quelques mots de français remarqués par Michael Jackson et Quincy Jones, qui lui demanderont alors d’écrire la version française de la chanson.

David Bowie avec "Héros"

Comme Michael Jackson, David Bowie a sorti une version française (mais aussi allemande) de l’un de ses plus grands succès, "Heroes" sorti en 1977, mais sans grand retentissement. Renommé en toute logique "Héros", le titre ne paraît qu’en France, et en édition limitée. Malgré un bon travail d’adaptation sur les paroles, "Héros" n’a pas laissé un grand souvenir dans l’Hexagone, alors que la version originale fait partie des titres incontournables de David Bowie.

Iggy Pop dans son album "Après"

Grand ami de David Bowie, Iggy Pop a carrément sorti en 2012 un album de reprises composé de moitié de chansons françaises. Entre "Michelle" des Beatles et "Everybody's Talkin'"de Fred Neil, l'Iguane chante notamment "La Vie en rose" d'Édith Piaf, "Syracuse" d’Henri Salvador, "Et si tu n'existais pas" de Joe Dassin et "La Javanaise" de Serge Gainsbourg.

Eurythmics avec "Tous les garçons et les filles"

Énorme succès à sa sortie en 1962 et titre phare de la carrière de Françoise Hardy, "Tous les garçons et les filles" est repris en 1985 par le groupe anglais Eurythmics. Sur la lancée des albums "Sweet Dreams (Are Made of This)" et "Touch" qui sont des cartons, le troisième opus du groupe "Be Yourself Tonight" affole les ventes, grâce notamment aux titres "Would I Lie to You ?" et "There Must Be an Angel (Playing with My Heart)". Piste bonus, "Tous les garçons et les filles" est chantée par Annie Lennox dans une version new wave électronisée.

Grace Jones avec "La Vie en rose"

Quitte à reprendre un titre dans la langue de Molière, Grace Jones choisit en 1977 l’un des plus grands classiques de la chanson française, "La Vie en rose". Alors principalement actrice, la future icône de la mode sort un premier album aux sonorités disco, nommé "Portfolio", et qui compte plusieurs reprises. Mais c’est bien l’interprétation du standard d'Édith Piaf qui lance la carrière de chanteuse de Grace Jones.