Ces chanteurs qui ont rendu hommage à Daniel Balavoine

Décédé tragiquement en 1986, Daniel Balavoine a laissé une trace indélébile dans l’histoire de la chanson française. Retour sur les chanteurs lui ayant rendu hommage.

© © CONTI / Getty Images

Michel Berger et Jean-Jacques Goldman, l’au revoir des amis

L'un des premiers à avoir cru en Daniel Balavoine, c'est Michel Berger qui était très proche de celui qui incarnait Johnny Rockfort dans son opéra-rock Starmania. Très touché par la disparition de son ami, Michel Berger a écrit en sa mémoire le poignant "Évidemment", enregistré en 1987 par France Gall. Comme le couple Berger-Gall, Jean-Jacques Goldman faisait partie du cercle d’amis de Daniel Balavoine, avec qui il partageait notamment certaines valeurs et certains engagements. Invité dans l’émission Champs-Élysées quelques jours après l’accident, Jean-Jacques Goldman y a interprété "Confidentiel", chanson parlant d’une rupture amoureuse… devenue hommage à son ami.

L’hommage du Taulier

Également présent dans cette bande d’amis, Johnny Hallyday avait travaillé sur son album "À partir de maintenant" (1980) avec Daniel Balavoine. Mais, composé par ce dernier, le titre "Je ne suis pas un héros" n’avait pas été sélectionné comme l’un des singles de l’opus. Cette anomalie a été réparée quand cet énorme succès de Daniel Balavoine a été repris par Johnny sur scène, et notamment dans son 14e album live "Dans la chaleur de Bercy", sorti en 1990. Ayant inspiré de très nombreux chanteurs francophones, Daniel Balavoine a reçu d’autres hommages musicaux, que ce soit de manière individuelle ("Dormir debout" par Francis Cabrel, "L'Aziza est en pleurs" par Lara Fabian) ou collective ("Balavoine hommages", "Balavoine(s)").