Comment Sting a-t-il réussi à se lancer en solo après l’aventure The Police ?

Toute l’histoire de Sting, de The Police à sa carrière solo.

© © Thomas Lohnes / Getty Images

La naissance de The Police

Le groupe se forme en 1976 alors que Stewart Copeland, le batteur, à la recherche d’un bassiste, rencontre Sting. Le guitariste français Henry Padovani se joint alors à eux pour former The Police. Le succès est immédiat. Foudroyant. Le groupe va marquer l’histoire du rock avec des chansons comme "Roxanne", leur premier grand succès, ou les incontournables titres : "Message in A Bottle", "Walking on The Moon"…

Sting échappe à The Police

Sans qu’il n’y ait eu de communiqué officiel au sujet de la séparation du groupe, Sting décide de quitter le groupe The Police pour entamer une carrière solo en 1985. Sting prend le large et son premier album "The Dream of The Blue turtles" sort dans les bacs la même année. Le Britannique s’entoure des meilleurs musiciens : Darryl Jones à la basse, Branford Marsalis au saxophone, Omar Hakim à la batterie, et Kenny Kirkland aux claviers. Des sonorités plus jazzy, un artiste plus engagé avec des chansons qui dénoncent. Comme c’est le cas pour "Russians" qui cible les dérives de la guerre froide. Cet album est certifié trois fois disque de platine et tutoie le sommet des hits parades. Son incroyable carrière solone fait que commencer.