Le -
modifié le -

Eddy Mitchell : ses hommages en musique à Elvis et à ses autres modèles

© © Sylvain Lefevre / Getty Images

Elvis Presley et Gene Vincent comme plus grands modèles

Alors qu’il n’est qu’un jeune adolescent, Claude Moine est déjà un grand passionné de rock, et un fan de deux des plus grandes stars américaines des années 1950, Elvis Presley et Gene Vincent. C’est ainsi que tout naturellement, en 1960, celui qui se fait désormais appeler Eddy Mitchell reprend les titres de ses deux modèles avec son groupe Les 5 Rocks (rebaptisé ensuite Les Chaussettes noires par Eddie Barclay). En solo, Eddy Mitchell écrit pour chacun une magnifique chanson hommage, "Et la voix d'Elvis" (reprise de "Good rockin' tonight" interprété par le King) et "Good bye Gene Vincent" en 1979 (composée par Pierre Papadiamandis).

James Brown et la soul music comme autres sources d’inspirations

Comme son grand ami Johnny Hallyday, Eddy Mitchell a signé tout au long de sa carrière plusieurs centaines de reprises de titres de ses modèles outre-Atlantique. Parmi elles, la chanson "J'avais deux amis" (adaptation du titre "St. James Infirmary" rendu célèbre par Louis Armstrong) est dédiée à Eddie Cochran et Buddy Holly, tous deux morts très jeunes tragiquement, et le titre "Otis" est un hommage à Otis Redding (dont il reprend la chanson "Hard to handle"). Autre grand nom de la soul music à avoir inspiré Eddy Mitchell, James Brown aura le droit à son hommage en 1996 dans l’album Mr. Eddy avec le titre "Mister J.B.", composé par Michel Gaucher (l’un des saxophonistes des Chaussettes noires).