"Electrastar" : le titre de Nicola Sirkis dédié à son frère décédé

Le

Les frères jumeaux Nicola Sirkis et Stéphane Sirkis ont tous deux fait partie du groupe Indochine. Suite au décès de son frère, Nicola a décidé de lui rendre hommage avec le titre "Electrastar".

Les débuts du groupe Indochine

Nicola Sirkis, auteur-compositeur-interprète, a co-fondé le groupe Indochine avec Dominique Nicolas, guitariste et compositeur, en 1981. Stéphane Sirkis, compositeur et guitariste, rejoint le groupe de son frère, un an après sa création. En quelques années, Indochine devient un des plus grands groupes de rock français. Leur premier album, "L’Aventurier", est un véritable succès : 500 000 singles et 250 000 albums se vendent à travers tout le pays. L’album qui suit, "Le péril jaune", assoit définitivement leur succès. Le groupe s’est hissé au rang des meilleurs groupes de rock français, et ne redescend plus ! Les tournées se font à guichets fermés, chaque sortie d’album est un événement. L’album est encensé par la critique, et adulé par le public d'Indochine. À la fin des années 80, Dimitri Bodianski, claviériste et saxophoniste, quitte le groupe pour se concentrer sur des projets personnels. Quelques années plus tard, le membre fondateur, Dominique Nicolas, part à son tour.

La mort brutale de Stéphane Sirkis

Indochine s’est réorganisé autour de ses nouveaux membres, et travaille sur l’album "Dancetaria". Lors des enregistrements, le frère jumeau de Nicola Sirkis est hospitalisé, et il succombe à une hépatite C foudroyante. Un départ brutal, inattendu, et difficile à encaisser pour l’entourage proche de la victime. Mais "the show must go on", dit-on dans les milieux artistiques, et Nicola Sirkis y tient. Malgré le deuil et la tristesse, il travaille d’arrache-pied pour terminer cette œuvre inachevée. Le résultat est à la hauteur de l’investissement. Toutefois, il est plus sombre, plus gothique que les albums habituels. En raison des circonstances, sa sortie est reportée. Une fois dans les bacs, il se vend très bien, et permet au groupe de faire une nouvelle tournée, qui sonne un peu comme un hommage au musicien parti beaucoup trop tôt. Mais ce n’était pas l’idée de départ de cet album, et le vrai hommage est arrivé 3 ans plus tard, sur l'opus "Paradize".

"Electrastar" : L’hommage de Nicola Sirkis à son jumeau

"Electrastar" sort en 2003, et fait partie de l’album "Paradize". Les jumeaux Sirkis ont toujours été très proches depuis l’enfance. Ils ont eu la chance de pouvoir partager une passion commune pour la musique. Ils ont souvent créé ensemble au sein du groupe Indochine. La perte de Stéphane a donc été particulièrement difficile à vivre pour Nicola Sirkis. Il a perdu non seulement un frère, mais une source d’inspiration. À travers les paroles d'"Electrastar", c’est la difficulté de ce travail de deuil qu’il relate. Toutes les phases sont présentes dans ses mots, le déni, la colère, la résilience. Il fait aussi allusion à la connexion particulière que peuvent avoir deux frères jumeaux : "Tu vis ce que je vis". Un très bel hommage à son défunt frère, et une belle façon de dire qu’il est toujours avec lui d’une certaine façon.