Elton John, Phil Collins, Paul McCartney…: ces chanteurs qui ont célébré la Reine Elizabeth II

Le

De nombreux artistes se sont produits pour la reine Elizabeth II. Des Beatles à Sting, en passant par Phil Collins ou Brian May, le rock a souvent résonné aux abords de Buckingham Palace.

La relation privilégiée de la reine et des Beatles à partir de 1963

Si l'on évoque les artistes qui ont eu l'honneur de célébrer la reine Élisabeth II, impossible de ne pas penser aux Beatles. En effet, les Fab Four ont entretenu une relation toute particulière avec la souveraine. La première fois que les quatre garçons dans le vent se sont produits devant la famille royale, c'était lors du Royal Variety Performance en 1963. Si la Reine elle-même n'était pas présente, car elle était enceinte, les Beatles ont joué devant la reine mère, la princesse Margaret et le comte de Snowdon qui ont particulièrement aimé le spectacle.

Cette date marqua le début d'une relation toute particulière entre les membres du groupe et la couronne d'Angleterre… Deux ans plus tard, en 1965, les Beatles sont faits membres de l'ordre de l'Empire britannique, sur demande du Premier ministre de l'époque Harold Wilson. En 1969, John Lennon retournera sa médaille en déclarant protester ainsi contre l'implication de la Grande-Bretagne dans les conflits au Nigeria et au Biafra.

Le rapport entre la famille royale et Paul McCartney fut plus apaisé. Le bassiste et chanteur des Beatles fut le premier à être anobli par la reine en 1997. Il est alors élevé au rang de chevalier aux côtés d'autres stars de la musique britannique comme Bono, le chanteur de U2, Elton John et Mick Jagger. Ringo Starr devra attendre quelques années de plus. Il est anobli par le Prince William le 20 mars 2018.

Le concert pour le jubilé d'or en 2002

En 2002, la reine Élisabeth célèbre ses 50 ans de règne. L'occasion d'un concert mémorable dans les jardins de Buckingham Palace retransmis en direct sur la BBC. Devant un parterre de 12 000 personnes tirées au sort dans tout le pays, les plus grandes stars se produisent pour un show resté gravé dans les mémoires. Pour ouvrir cette soirée, Brian May, le guitariste de Queen, interprète "God Save The Queen" depuis le toit du palais… un moment inoubliable pour toutes les personnes présentes.

Les plus grandes stars se sont ensuite succédées : Phil Collins qui a chanté "You Can't Hurry Love" (ce fut d'ailleurs l'occasion de voir que Camilla Parker-Bowles connaissait par coeur les paroles de la chanson), Rod Stewart, Eric Clapton, Elton John ou encore la sublime Annie Lennox et son timbre de voix si particulier. Véritable succès qui a marqué tous les spectateurs présents, le show est paru en DVD quelques jours après le concert et s'est écoulé à des millions d'exemplaires.

Un parterre de stars pour les 60 ans de règne de la reine en 2012

10 ans plus tard, le jubilé de diamant de la reine fut une nouvelle fois l'occasion d'un show grandiose. Plus de 250 000 personnes étaient réunies pour célébrer les 60 ans de règne de la Reine Élisabeth II. Pour débuter le concert, Robbie Williams avec son titre "Let Me Entertain You", ce qui signifie "Laissez-moi vous divertir". Un choix judicieux pour entamer une soirée restée dans les annales.

Après l'ancien chanteur des Take That, Paul McCarney interprète "Let it Be", puis de nombreux autres artistes se succèdent : Elton John, Cliff Richards, Shirley Bassey. Cette dernière interprète pour l'occasion une chanson de circonstance, "Diamonds Are Forever" (les diamants sont éternels), le célèbre thème d'un James Bond. Le spectacle est dantesque et se termine en apothéose lorsque Madness, le célèbre groupe de ska interprète "It Must be Love" sur le toit de Buckingham Palace, en écho à la prestation de Brian May 10 ans plus tôt.

Le concert pour l'anniversaire de la Reine en 2018

L'un des derniers événements musicaux organisés pour célébrer Élisabeth II a été le concert donné en 2018 à l'occasion de ses 92 ans. La reine, toujours en pleine forme, était alors apparue en compagnie de toute sa famille pour un spectacle exceptionnel organisé au Royal Albert Hall. Cet anniversaire était placé sous le signe du Commonwealth avec des artistes originaires des anciennes colonies britanniques.

Ainsi, se sont relayées sur scène des stars de la pop comme Sting, l'ancien leader de Police, l'Australienne Kylie Minogue, le Canadien Shawn Mendes ou Shaggy originaire de la Jamaïque. À leurs côtés, la Reine et ses invités triés sur le volet ont également pu apprécier les prestations de l'anglais Jamie Cullum, de Tom Jones né au pays de Galles ou de Luke Evans, connu pour son rôle dans le film "La Belle et la Bête" et qui a interprété une reprise d'un standard de Broadway. Grande admiratrice de comédies musicales, la reine aurait d'ailleurs beaucoup apprécié la prestation de l'acteur si l'on en croit les journalistes présents dans la salle…