Etienne Daho dévoile "Boyfriend", une envoûtante chanson d'amour pour la Saint-Valentin !

Le

Six ans après l'album Blitz, le dandy pop fait son retour, ce mardi, avec un nouveau single, intitulé "Boyfriend", en prélude de son nouvel album "Tirer la nuit sur les étoiles", attendu au printemps.

"Boyfriend", une ballade classieuse et envoûtante

De sa voix chaude et ensorcelante, Etienne Daho, donne à ce morceau une saveur particulière. Il chante divinement les mots simples et bouleversants de ce "Boyfriend ". "Je serai ton ami et ton boyfriend aussi, celui qui guidera ta main pour voir ton chemin/s'éclaircir/Je serai ton pote/ta dope/ta pharmacopée/je serai le cachet qui fond sous la langue pour t'apaiser/Je serai tout près gardant bien mes distances.../Je jouerai à tous les hommes de ta vie" mais prévient l’être aimé qu’il ne "sera "ni ton père ni ton psy".

Orchestrations sublimes, basse groovy et cordes luxuriantes qui nous en mettent plein les oreilles, "Boyfriend" est le fruit d'une nouvelle collaboration avec les artistes Jade Vincent, Keefus Ciancia et David Holmes, du groupe électro pop Unloved avec lequel l'interprète de Week-end à Rome avait déjà collaboré en 2017 sur l'album Blitz.

Découvrez le clip réalisé par Studio L'Etiquette, nom derrière lequel se cache le jeune duo créatif féminin Manon Engel et Alma de Ricou

Nouvel album pour le printemps

Il sera encore question d’amour dans le 12e album d’Etienne Daho, attendu au printemps. "J'ai presque honte de le dire", a-t-il confié à Madame Figaro. "Bon voilà de toute façon, je suis un éternel amoureux. Jusqu'à la fin, jusqu'au jour où je vais clamser, je crois, je serai amoureux", a-t-il révélé

Intitulé "Tirer la nuit sur les étoiles", en référence à la mythique histoire d'amour entre Ava Gardner et Franck Sinatra. "Quand ils sont tombés amoureux ils sont partis dans le désert, et ils ont tiré au pistolet sur les étoiles. Je trouvais cette image tellement folle", confiait le chanteur. Mariés seulement une poignée d’années, la séparation n’éteint pas leur passion et ils resteront à jamais liés à l'autre. Des années 1940 (leur rencontre) jusqu’au décès de chacun (janvier 1990 pour Ava Gardner, mai 1998 pour Frank Sinatra).

 "Je ne vis que des passions assez folles, absolues, je ne sais pas aimer de manière raisonnable, je ne sais pas comment on fait, avait-il confié à Paris Match , en octobre 2022. Et c’est ce que je raconte dans mon prochain album…"