Etienne Daho : rétrospective de ses 35 ans de carrière

Figure incontournable de la pop française Etienne Daho enchaîne les succès depuis le début des années 1980. Un parcours impressionnant pour un artiste souvent loin des projecteurs médiatiques.

© © Alain BENAINOUS / Getty Images

Etienne Daho, révélation des années 1980

Né en Algérie en 1956, Etienne Daho déménage à Rennes à l’âge de 7 ans. C’est sur cette terre bretonne, mais aussi à Londres qu’il se découvre un goût prononcé pour le rock et la pop. Doué pour l’écriture, il décide de consacrer sa carrière à la musique dès 1979. Deux ans plus tard, il sort son premier album intitulé "Mythomane", mais c’est seulement l’année suivante, avec le single "Le Grand Sommeil" que le grand public le découvre vraiment. En 1985, le titre "Week-end à Rome", tiré de l’album "La Notte", lui permet de décrocher son premier disque d’or et l’installe dans les stars de la pop française. En 1991, l’album "Paris ailleurs" se vend à plus de 600 000 exemplaires, faisant définitivement d’Etienne Daho une référence dans le monde de la chanson française.

Un succès qui ne se dément pas avec les ans

Si certains artistes tombent parfois dans l’oubli, ce n’est pas le cas d’Etienne Daho. Ses singles deviennent régulièrement des tubes, à l’instar du titre "Le premier jour du reste de ta vie" ou "Mon Manège à moi". Pourtant, l’artiste a fait le choix de ne pas être trop présent sur la scène médiatique. Qu’à cela ne tienne, son talent fait le reste. Certains artistes comme Sébastien Tellier et Benjamin Biolay lui rendent même hommage en 2008 en sortant la compilation "Tombés pour Daho". En 2016, à l’occasion de ses 60 ans, la compilation "L'homme qui marche" et la bande dessinée "Daho l’homme qui chante" retracent en partie la carrière de ce poète qui a su donner toutes ses lettres de noblesse à la scène pop française.