Flipper (Le)

Une table inclinée sur quatre pieds. Des lumières qui scintillent dans tous les sens. Et des bruits sortis tout droit d'un vaisseau spatial. C'est un peu ça, en substance, le flipper...

Loisirs d'ado par excellence, avant l'arrivée des jeux vidéo, le flipper a aussi longtemps fait les beaux jours des bars où se mesuraient les bandes de jeunes, déterminés à réaliser le score le plus élevé ou à jouer le plus longtemps.


Un passé très lointain...


On pourrait penser que le flipper est apparu dans les années 30 aux Etats-Unis. Ce qui n'est pas faux mais réducteur.

Des jeux très proches existaient déjà au temps de la Grèce ancienne, des Egyptiens et des Romains. L'ancêtre le plus direct du flipper reste toutefois "La Bagatelle" apparu au 17ème siècle. Objectif : faire entrer des billes en bois dans des trous situés sur une table longue mais étroite à l'aide d'une queue. Un mélange entre le billard et le flipper. Sauf que très vite des illustrations colorées sont apparues... Des caractéristiques propres au flipper !

A partir de 1930, on ne parle presque plus de "Bagatelle" puisque ce divertissement s'est mécanisé aux Etats-Unis. Les billes sont devenues métalliques, le propulseur à ressort a fait son apparition, ainsi que la fameuse vitre, pour dissuader d'éventuels tricheurs d'atteindre les billes. C'est aussi le début des cibles à viser, du monnayeur, et des éléments sonores produits par des cloches mécaniques, mais pas encore des propulseurs sur les flancs de la machine. A cette époque, il faut encore pousser la machine soi-même, quitte à donner quelques bons coups.

C'est en 1947 que seront installés les fameux "propulseurs". Une invention révolutionnaire que l'on doit à la compagnie Gottlieb et qui marque indiscutablement la naissance du flipper tel que nous le connaissons aujourd'hui. Le 1er a en être équipé se prénommera "Humpty Dumpty".


C'est parti pour l'innovation...

Dans les années 50 et 60, les constructeurs rivalisent d'audaces et d'imagination au niveau des décors, des animations, et des options. C'est à cette période qu'apparaît le compteur de scores, directement issus des pompes à essence, et la possibilité de jouer ou de s'affronter à plusieurs.

A noter aussi une innovation majeure avec l'obtention d'une partie gratuite grâce au célèbre "claquement" sonore, ou le crédit supplémentaire délivré par la loterie à la fin de la partie. Des sophistications importantes alors que les flippers sont encore... en bois !

Il faudra attendre les années 70 pour les transformer totalement en métal. Le flipper devient alors un véritable phénomène de mode qui accapare d'autres tendances issues de la musique, du cinéma, de la bande dessinée, du sport... Ce qui se traduit par des designs très "flashy" illustrant par exemple les Rolling Stones, Superman, la formule 1, des pin-ups... Même dans le futur, les constructeurs emprunteront des thèmes passés pour décorer les flippers (Star Wars, Tommy et son "Pinball Wizard"...).

Avec l'arrivée sur le marché des jeux vidéo, les flippers ont ensuite peu à peu disparu des bars. Ironie du sort, les micro-ordinateurs et les consoles ont même proposé des jeux... de flipper ! Une alternative qui n'a pas vraiment fait "tilt" en tous cas chez les vrais passionnés...

Christophe Hulin