Jean-Jacques Goldman chante pour ceux qui "sauvent des vies"

Le

En plein confinement, Jean-Jacques Goldman sort de sa réserve et publie une nouvelle version de son tube "Il changeait la vie", en hommage à tous les soignants et à tous les héros du quotidien. Regardez !

Une nouvelle version de la chanson "Il changeait la vie"

Le chanteur préféré des français a réécrit les couplets et le refrain de "Il changeait la vie", l’un de ses tubes sorti en single en 1988, pour rendre hommage à toutes les personnes mobilisées sur leur lieu de travail en pleine pandémie de coronavirus. Sa chanson “Il changeait la vie”,  devient pour l’occasion “Ils sauvent des vies” :

« C’est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aides soignantes, infirmières, agents de sécurité. Qui ont mille raisons de rester confinés, mais leurs propres raisons est de ne pas laisser tomber. Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur. Oubliant la fatigue, la peur, les heures. Et loin des beaux discours, des grandes théories, à leurs tâches chaque jour, sans même attendre un merci, ils sauvent des vies », a entonné ému Jean-Jacques Goldman.

Emu, Jean-Jacques Goldman remercie tous les héros du quotidien

L'artiste chante en toute simplicité devant son écran d’ordinateur. La vidéo laisse ensuite apparaître les photos de soignants, d’hôtesses de caisse et d’une boulangère, l'artiste leur adresse des “MERCI” alors que s’affichent des photos de personnels soignants et de caissières tenant des pancartes “Nous restons au travail pour vous, restez chez vous pour nous.

Jean-Jacques Goldman rend ensuite hommage aux routiers, aux facteurs, aux ouvriers, aux boulangers, aux paysans, aux cheminots, aux militaires... “Tous auraient très bien pu se mettre en retrait mais ils pensent, têtus, qu’ils ont un rôle à jouer”. Merci ! Merci ! Merci ! Les chercheurs vont trouver mais ils ont besoin de nous tous. Alors soyez prudents et soyez fiers !

Quelqu'un de bien qui connaît bien l'humain.

Jean-Jacques Goldman a envoyé cette vidéo aux membres de la troupe des Enfoirés. Michèle Laroque, qui en fait partie, a salué son geste à l'antenne de BFMTV : "Il apparaît peu, mais quand il apparaît ça a d'autant plus de force. Jean-Jacques Goldman (...) c'est quelqu'un de bien qui connaît bien l'humain. Je trouve que ça vient du coeur, ça se sent, il n'y a pas de calcul, il n'a rien de perdre, rien à prouver... c'est fort."