Jean-Jacques Goldman : tout savoir sur son aventure avec Les Enfoirés

Pendant trente ans, Jean-Jacques Goldman fut l'un des piliers les plus fidèles de la troupe des Enfoirés, sa carrière est étroitement liée aux Restos du Cœur. Retour sur l'aventure d'une vie.

© ©Daniel SIMON / Getty Images

Une généreuse idée

L'histoire des Enfoirés commence en 1985 lorsque Coluche, écœuré de la misère sociale qui règne à Paris, décide de lancer l'idée alors qu'il est à la radio sur Europe 1. Il émet alors l'idée de distribuer des repas, environ 2 000, dans Paris. L'une des premières personnes qu'il contacte est son ami Jean-Jacques Goldman pour lui demander une chanson sur mesure. Les Enfoirés sont nés. Six. Le groupe originel des Enfoirés est uniquement composé de six personnes : Jean-Jacques Goldman, Yves Montand, Nathalie Baye, Michel Platini, Michel Drucker et bien sûr Coluche. Ils enregistrent la chanson des Restos du Cœur écrite par Jean-Jacques Goldman sur un 45 tours, et c'est le début d'une grande aventure. Et d'ailleurs en parlant de la chanson des Restos du Cœur, connaissez-vous les petits secrets derrière celle-ci ?

Les secrets derrière la chanson des Restos du Cœur

"Aujourd'hui, on n'a plus le droit ni d'avoir faim ni d'avoir froid", vous connaissez sûrement ces paroles simples, mais percutantes. Chaque année, à la fin de leur concert, les enfoirés entament cette chanson écrite par Jean-Jacques Goldman. Un rappel aux spectateurs, un hymne contre la pauvreté, la faim et le froid. Mais si cette chanson est aujourd'hui très connue, connaissez-vous les secrets qui se cachent derrière ? Nous avons vu un peu avant que l'idée de Coluche a germé dans son esprit en 1985. L'humoriste a alors besoin d'un coup de pub et d'une chanson avec une thématique forte. Daniel Balavoine, premier parrain des restos du cœur , vient malheureusement de mourir dans un accident d’hélicoptère, Coluche se tourne alors vers Jean-Jacques Goldman. Ce dernier dispose d'une belle popularité, en enchaînant les succès. En 1985 sort notamment le célèbre single "Je marche seul". Qui de mieux désigné que Jean-Jacques Goldman pour ce travail ? Coluche arrive donc dans sa loge un soir de spectacle et lui demande d'écrire la chanson... en trois jours !

Jean-Jacques Goldman devient le leader de la troupe

À peine trois mois après l'écriture de la chanson des Restos du Cœur, les artistes français sont endeuillés par la mort de Coluche, décédé dans un accident de la route. Jean-Jacques Goldman reprend donc loyalement le flambeau, il suit les traces du Coluche et pendant trente ans il s'occupera du spectacle des Enfoirés. Un travail titanesque qui lui demande six mois de dur labeur par an. Pendant trois décennies, il a agrandi le groupe, passant d'une poignée d'artistes à un véritable tsunami de jeunes talents. Toute la variété française, ou presque, se réunit chaque année pour offrir à l'association des Restos du Cœur les bénéfices du concert et de la vente des CD. Pendant trente ans, Jean-Jacques Goldman et sa troupe nous ont offert des moments inoubliables. Mais comme Coluche le disait si bien, le jour où l'on n'aura plus besoin des Enfoirés sera un jour à célébrer.