Johnny Clegg est mort

Le chanteur sud-africain Johnn Clegg est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 66 ans. il était connu pour avoir écrit et interprété « Asimbonanga » ou encore « Scatterlings of Africa».

© Nostalgie

Le musicien sud-africain Johnny Clegg, surnommé le « Zoulou blanc », est mort, mardi 16 juillet, d’un cancer, a annoncé son manager à la chaîne de télévision publique SABC. 

« Johnny est décédé paisiblement aujourd’hui, entouré de sa famille à Johannesburg (…), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer », a déclaré Rodd Quinn. « Il a joué un rôle majeur en Afrique du Sud en faisant découvrir aux gens différentes cultures et en les rapprochant, a ajouté le manager dans un communiqué. Il nous a montré ce que cela signifiait d’embrasser d’autres cultures sans perdre son identité. »

Johnny Clegg farouche opposant de l'appartheid

Johnny Clegg devient un symbole mondial de la lutte contre l’apartheid en écrivant et composant la chanson "Asimbonanga". Le titre rend hommage à Nelson Mandela, incarcéré depuis plus de vingt ans et propulse Savuka, le groupe du chanteur et danseur Johnny Clegg, en tête des ventes de disques en 1987. 

En 1997, à Francfort, Nelson Mandela montera par surprise sur la scène d’un concert de Johnny Clegg. L’image de Madiba, devenu président d’Afrique du Sud, dansant sur Le titre "Asimbonanga" fait le tour du monde. 

Une dernière tournée pour dire Adieu

En 2017, Johnny Clegg se sachant malade met fin à sa carrière mais tient à faire une dernière grande tournée mondiale pour dire adieu à son public: «Le voyage que j’ai commencé quand j’avais 14 ans touche aujourd’hui à sa fin», avait-il conclu avec simplicité.