Johnny Hallyday pourrait sortir de l’hôpital

Johnny Hallyday, hospitalisé en Martinique pour une " bronchite avec insuffisance respiratoire ", devrait quitter le CHU dans « les heures qui viennent ».

Johnny Hallyday " va très bien ", c’est ce qu’indique son manager.
Sébastien Farran, qui évoque l'aggravation d'une bronchite pour expliquer son hospitalisation ce week-end, quittera l'hôpital de Fort-de-France (Martinique) « dans les heures qui viennent ou mercredi ».
Toujours selon lui, le chanteur, qui subit des examens complémentaires, est " déterminé à rentrer rapidement ou à repartir pour Los Angeles pour enchaîner sur la suite de l'enregistrement " de son nouvel album, dont la sortie est prévue en novembre.


Problèmes cardiaques démentis

L’interprète de « Jamais seul », qui devrait reprendre sa tournée le 11 octobre à Epernay pour l’achever le 22 décembre à Marseille, a été hospitalisé en Guadeloupe ce dimanche.
Selon des proches, c’est une crise de "tachycardie", survenue sur l'île de Saint-Barthélémy, où il résidait depuis le début du mois, qui lui aurait valu d’être transféré au CHU de Pointe-à-Pitre puis de Fort-de-France.
Hier toujours, le producteur de Johnny Hallyday, Gilbert Coullier a démenti "toutes les informations faisant état de problèmes cardiaques".


Une santé sous étroite surveillance

Rappelons que l’état de santé du « patron » du rock français est source  d’interrogations depuis son hospitalisation en 2009 à Los Angeles.
Initialement opéré d’une hernie discale à Paris, Johnny Hallyday avait dû être admis en urgence en décembre au Cedars-Sinai pour des complications.
Plongé dans le coma, la star avait dû annuler la fin de son "Tour 66" avant de revenir sur les devants de la scène en 2011 avec un album, « Jamais seul », et une pièce de théâtre, « Le paradis sur terre » de Tennessee Williams.  
Suivra une tournée, entamée le 14 mai à Montpellier.