Julien Clerc : Le retour des jours heureux avec un nouvel album et une tournée !

Le

Julien Clerc sort son 27e album "Les Jours Heureux". Au micro de Bruno Gilbert, l'artiste raconte la genèse de son nouvel album où l’on retrouve des reprises de Gilbert Bécaud, Barbara, Jacques Brel, Yves Montand ou encore Charles Aznavour.

Julien Clerc est de retour avec "Les jours heureux"

Un album de reprises dans lequel l'artiste réinterprète les plus grandes chansons des artistes qui l'ont inspiré : Barbara, Gilbert Bécaud, Yves Montand, Jacques Brel, Charles Trenet… Au programme, des reprises des classiques Boum, For Me Formidable, Mon manège à moi, A bicyclette, L’Important c’est la rose, Joyeux Noël, Vingt ans, Que c’est triste Venise, J’ai ta main, Dis, quand reviendras-tu ?, La Valse à mille temps, Je reviens te chercher, Vienne… En tout, quatorze titres emblématiques que le chanteur reprendra sur scène aux côtés de ses classiques comme "Ma préférence" ou "Fais-moi une place".

Julien Clerc : "Tous ces grands artistes m'ont inspiré et donné envie de faire ce métier"

Quelle est la genèse de cet album ? Comment l'idée vous est-elle venue de reprendre ses grandes chansons ?

Je pense toujours à la scène, mon métier depuis 50 ans et plus, c'est de donner du bonheur aux gens quand ils viennent me voir sur scène. Je me suis dit si dans mon prochain spectacle, il n'y aurait pas une petite place pour tous ces grands artistes qui m'ont inspiré et donné envie de faire ce métier.
Toutes ces personnes qui ont peuplé ma jeunesse ont été la BO de ma vie, mon ADN avec les chansons anglo-saxonnes que j'écoutais aussi au même âge. Il y avait ce mélange culturel, cette grande chanson française, la musique classique et les Anglo-Saxons.

Certains de ses artistes vous ont-ils déçu ?

Non dès le début, je me suis dit, par une espèce de sagesse, que ce n'est pas parce-qu'on admirait quelqu'un, que c'était forcément quelqu'un avec qui on pouvait être ami. Tous sont de grands artistes, évidemment particuliers, mais on ne peut pas être un grand artiste si on n'est pas un peu particulier. C'était un enchantement de tous les rencontrer et de tous les voir sur scène. Il n'y en a qu'un que je n'ai pas pu voir dans son tour de chant et je l'ai regretté toute ma vie mais que j'ai vu dans une comédie musicale, c'est Brel. Je l'ai vu dans l'Homme de la Mancha au théâtre des Champs-Elysées. C'est resté gravé dans ma tête "Rêver un impossible rêve", un souvenir inoubliable !

Les jours actuels sont-ils aussi heureux que ce que vous chantez ?

Quand on a eu l'idée de faire ce disque, on s'est dit on va l'appeler "les jours heureux" parce-que ça va être le retour des tournées, juste après le covid, j'étais sensé revenir sur scène. "Les jours heureux", c'est un double titre. La scène c'est toujours des jours heureux quoiqu'il arrive. Je n'ai jamais envisagé mon métier en dehors de la scène, ça m'intéresserait moyennement de faire ce métier s'il n'y avait pas la scène, qui est la récompense.

Dans l'une de vos chansons, vous comparez ces artistes à des gladiateurs rentrant dans l'arène sous les soleils artificiels

C'est un texte de Barbelivien, cette chanson explique le disque. ça m'était difficile de mettre cette chanson sur le même plan que les autres. Cachée, elle est à sa bonne place. Elle ne se met pas en avant mais elle explique pourquoi je vais mettre en avant, certaines de ces chansons sur scène.

© Nostalgie

Tracklist de l'album "Les jours heureux"

1. Boum !
2. For me formidable
3. Mon manège à moi
4. A bicyclette
5. L'important c'est la rose
6. Joyeux Noël
7. Vingt ans
8. Que c'est triste Venise
9. J'ai ta main
10. Dis, quand reviendras-tu ?
11. La valse à mille temps
12. Je reviens te chercher
13. Comme à Ostende
14. Vienne