La cabane du pêcheur : la mélancolie de Francis Cabrel

Le

Francis Cabrel est reconnu pour la beauté des paroles de ses chansons sentimentales. Zoom sur "La cabane du pêcheur", titre où le chanteur français explore la mélancolie avec brio.

Francis Cabrel : un artiste à fleur de peau

Francis Cabrel a à son actif une brillante carrière. Il s'est toujours démarqué grâce à des chansons sentimentales et parfois tristes, qui sont devenues sa marque de fabrique. Son parcours personnel a bâti sa personnalité. Francis Cabrel n'est pas né avec une cuillère d'argent dans la bouche. Il a très vite appris que la vie devait se gagner à la sueur de son front. Il a grandi dans le Lot-et-Garonne au sein d'une famille aimante, mais où la vie était loin d'être facile : sa mère était caissière, son père ouvrier. Il se découvre une passion pour la musique en écoutant notamment Bob Dylan et en jouant de la guitare. Il aime aussi beaucoup Leonard Cohen et Neil Young. Ses idoles lui donnent envie d'apprendre l'anglais, ce qui lui permet d'étoffer son répertoire. Il commence à se produire sur des scènes locales dès l'âge de 17 ans, mais ses cachets ne lui permettent pas de vivre de la chanson. En parallèle, il travaille comme ouvrier. Il est repéré à l'occasion d'un concours de chant au cours duquel il interprète le fameux titre qu'il a écrit et composé, "Petite Marie". Il rejoint alors le label CBS Disques.

"La cabane du pêcheur" : une fenêtre sur l'âme de Francis Cabrel

Francis Cabrel est un homme de coeur, authentique, sensible et empathique. C'est aussi un homme de famille, fier de ses racines occitanes. Il aime d'ailleurs chanter en occitan, même s'il ne maîtrise pas ce dialecte. De nombreux morceaux rendent hommage à ses proches, ainsi qu'aux causes qui lui sont chères. Évidemment, parfois, ses airs sont empreints de nostalgie, de mélancolie et de tristesse, voire de défaitisme, à l'image de la vie en somme ! "La cabane du pêcheur" fait partie de l'album "Samedi soir sur la Terre", un des grands succès commerciaux du chanteur, détenteur de la certification disque de diamant. Cet opus sorti dans les bacs dans les années 1990 est probablement un des plus sombres du chanteur. Le titre est sans équivoque : Francis Cabrel parle de la Terre sur laquelle nous vivons et que nous malmenons. Il faut préciser que le chanteur est très attaché à la terre et défend l'écologie dès qu'il en a l'occasion, et ce, depuis très longtemps. La mélancolie est donc bien évidemment au rendez-vous !

"La cabane du pêcheur" : zoom sur ce titre mélancolique

"La cabane du pêcheur" n'est pas la chanson la plus profonde de l'album : ses paroles restent simples. Elles parlent d'un pêcheur désabusé par la vie et qui la regarde passer. L'air quant à lui est plus travaillé. La mélancolie est omniprésente dans la mélodie de "La cabane du pêcheur", mais tout en légèreté, comme Francis Cabrel sait si bien le faire. C'est une chanson que l'on ressent, mais que l'on n'analyse pas, et ce n'est définitivement pas le but recherché par son auteur. Francis Cabrel ne se prend pas au sérieux. Il excelle juste dans le partage d'émotions et de sentiments, avec une justesse toujours impeccable.

Lire aussi

Lire aussi