Les incroyables fêtes d'anniversaire des stars

Le

De Madonna à Elton John, certains artistes sont connus pour leur amour de la fête. Et quand vient le moment de leur anniversaire, cela peut donner des célébrations totalement folles...

Madonna, toujours dans l'excès à 62 ans

Alors qu'elle avait signé l'un des concerts les plus mythiques de sa carrière le 22 février 2020 au Grand Rex, Madonna avait annoncé quelques semaines plus tard avoir contracté la Covid. Rapidement guérie, la Queen of Pop avait ensuite pleinement profité de son 62e anniversaire, non sans avoir récolté entre-temps plus de 8 milliards de dollars pour la recherche d'un vaccin (dont 1,1 million sorti de sa poche). Après s'être envolée le week-end du 16 août pour la Jamaïque, Madonna s'est retrouvée avec ses proches à Kingston, lieu emblématique de la vie de Bob Marley et du reggae. Entourée notamment de son compagnon, le jeune danseur Ahlamalik Williams, et de cinq de ses enfants, la star n'a pas fait les choses à moitié. Si dans une vidéo, on découvrait une Madonna assez sage, écoutant de la musique traditionnelle et regardant des danseurs jamaïcains, des photos publiées par l'artiste montraient que les excès en tout genre étaient aussi de la partie.

Quand Elton John bloquait un quartier de Londres pour son "birthday"

Grand ami de Madonna, le couturier Jean-Paul Gaultier ne s'était pas rendu en Jamaïque pour le 62e anniversaire de la star. Il était en revanche bien présent en 1997 pour l'un des anniversaires les plus mémorables d'Elton John. Pour ses 50 ans, l'icône de la chanson avait réservé le Hammersmith Palais, un night-club réputé de Londres, pour y organiser une fête privée autour de 500 convives, stars et proches. Le cortège de limousines amenant ces invités sur place avait obligé la police à lancer un appel aux automobilistes pour éviter le quartier. Ce qui n'a évidemment pas empêché les badauds et les journalistes de se rendre autour du Hammersmith Palais, pour voir Elton John débarquer depuis l'intérieur d'un camion de déménagement, où avait tout de même été déroulé un tapis rouge. Pour cet anniversaire costumé que l'artiste avait organisé, Elton John s'était déguisé en Louis XIV, tandis que Jean-Paul Gaultier était arrivé en soubrette, à l'opposé d'un Charlie Watts plus classique en officier de l'armée américaine.

Du très beau monde pour l'anniversaire de Mick Jagger

Très sobre en 1997, Charlie Watts l'était sans doute un peu moins en en 1972, lors du 29e anniversaire de son compagnon des Rolling Stones, Mick Jagger. À cette époque, les Stones étaient en tête des charts avec leur album mythique "Exile on Main St." sorti le 12 mai et ils avaient électrisé les foules lors de leur American Tour. Après deux mois intenses de concerts donnés aux États-Unis et au Canada, le groupe avait achevé sa tournée par 3 dates au mythique Madison Square Garden de New York. Le soir de la dernière, le 26 juillet 1972, The Rolling Stones ont fêté à la fois la fin de la tournée et l'anniversaire de Mick Jagger. Pour ses 29 ans, le chanteur avait invité 500 personnes - artistes, officiels de l'industrie du disque et autres célébrités - sur le toit du St Regis, hôtel de luxe new-yorkais. Au milieu de l'alcool coulant à flot, et pas seulement, Mick Jagger et sa femme Bianca avaient rejoint à 2 heures du matin Bob Dylan, Stevie Wonder, Woody Allen, et Andy Warhol pour une fête qui s'est achevée au petit matin.

Une Diana Ross encore et toujours éblouissante à 75 ans

Reine du disco, Diana Ross a montré en 2019, pour ses 75 ans, qu'elle avait toujours le sens de la fête. Organisé à Hollywood en deux parties (au club Warwick puis dans la salle de spectacle du Hollywood Palladium), cet anniversaire avait été marqué par la présence d'un grand nombre de célébrités, dont Beyoncé venue entonner "Happy Birthday". Celle qui avait joué un personnage très inspiré de la vie de Diana Ross à l'époque des Supremes dans "Dreamgirls", film musical à voir absolument, n'était cependant pas parvenue à voler la vedette à son hôte. Arrivée à bord d'une décapotable et restée fidèle à ses tenues de party girl, Diana Ross avait ébloui son auditoire par ses looks, mais aussi évidemment par sa voix. Accompagnée tour à tour sur scène de ses invités pour reprendre ses plus grands tubes, elle avait offert un show resté dans les mémoires.

Johnny Hallyday, en habitué

Le plus américain des chanteurs français avait l'habitude de voir les choses en grand pour son anniversaire. Dans sa jeunesse, Johnny Hallyday a souvent passé ses anniversaires à Saint-Tropez ou à Paris, où il aimait être entouré de ses amis comme Eddy Mitchell et Jacques Dutronc, mais aussi de journalistes. Puis, la quarantaine passée, le Taulier s'est mis à célébrer ses anniversaires avec son public au milieu de concerts géants. Parmi ceux-ci, citons notamment les concerts emblématiques donnés au Parc des Princes, en 1993 pour ses 50 ans, et en 2003 pour son 60e anniversaire. Le Taulier n'aura jamais vraiment perdu ses bonnes habitudes, puisqu'il a fêté en 2010 ses 67 ans par une croisière sur la Seine entouré d'une centaine d'amis, dont Florent Pagny et Marc Lavoine. Avant de célébrer son 69e anniversaire le 15 juin 2012, entouré de 60.000 spectateurs, pour l'un de ses derniers concerts au Stade de France.