Les plus belles récompenses remportées par Les Rita Mitsouko

Groupe français parmi les plus originaux, Les Rita Mitsouko ont connu un énorme succès populaire et critique sur quatre décennies. Focus sur les plus belles récompenses reçues par le duo.

© © Pool APESTEGUY/DARMIGNY / Getty Images

Deux Victoires de la musique pour un seul album

Souvent considéré comme l’album emblématique des Rita Mitsouko, "The No Comprendo" est aussi celui qui reçoit le plus bel accueil critique. Sorti en septembre 1986, ce deuxième album qui compte plusieurs des plus belles chansons signées par le groupe a offert deux Victoires de la musique à Catherine Ringer et Fred Chichin. "The No Comprendo" est en effet élu meilleur album de l’année 1987, au détriment de deux mastodontes de la chanson française : Johnny Hallyday avec l'album "Gang" et Michel Sardou avec "Musulmanes". Et le clip de l’un des singles de l’album, "C'est comme ça", a également obtenu lors de cette 3e cérémonie des Victoires de la musique une récompense. Réalisé par le grand spécialiste français du clip musical Jean-Baptiste Mondino (qui a travaillé notamment avec Vanessa Paradis, Madonna, David Bowie et Alain Bashung), "C'est comme ça" a été couronné meilleur clip de l’année.

"Marcia Baïla", l’une des chansons des années 1980

En 1990, Les Rita Mitsouko n’ont pas reçu de troisième Victoire de la musique, mais tout de même une récompense un peu spéciale. En effet, leur titre culte "Marcia Baïla" a été classé deuxième meilleure chanson de la décennie (années 1980), juste derrière "Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante" de Laurent Voulzy. Morceau le plus populaire du groupe et issu de son premier album éponyme, "Marcia Baïla" a été certifié disque d’or en France, et s’est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde. Si le titre n’a jamais atteint la plus haute place des charts français, il s’est tout de même classé 2e des meilleurs singles vendus, alors que le tout dernier album "Variety" a atteint la 3e place des ventes physiques et la 2e des téléchargements. Sorti en avril 2007, quelques mois avant la mort de Fred Chichin, cet ultime opus du duo a obtenu 3 nominations aux Victoires de la musique (mais 0 récompense), portant à 12 le nombre de fois où le groupe a été nommé à cette cérémonie.

Un MTV Europe Music Award et une autre Victoire pour Catherine Ringer

En plus d’avoir été honorés par les Victoires de la musique et par leur public, Les Rita Mitsouko ont reçu plusieurs autres distinctions de la part de la critique. L’album "The No Comprendo" est ainsi récompensé en 1987 du grand prix de l'Académie Charles-Cros qui réunit des critiques et spécialistes du disque. Souvent salué et honoré, le travail réalisé sur les clips du duo a été une nouvelle fois mis à l’honneur, en 1994, avec l’obtention du clip de l'année aux MTV Europe Music Awards pour la vidéo du titre "Y a d'la haine". Les Rita Mitsouko ont également reçu plusieurs prix liés à la SACEM : le Bus d'Acier de la décennie (années 1980) aussi appelé grand prix du rock français (sponsorisé par la SACEM), et le prix Roger-Seiller du groupe français en 2001 (aussi appelé prix de Printemps de la SACEM). Lancée dans une nouvelle carrière depuis le décès de son compagnon Fred Chichin, Catherine Ringer a été consacrée artiste interprète féminine de l'année aux Victoires de la musique 2012.