Les plus grandes récompenses de la carrière de Véronique Sanson

Artiste amoureuse des mots et de la musique, Véronique Sanson mène depuis ses débuts à l'âge de 18 ans une brillante carrière en France et à l’étranger. Retour sur ses récompenses les plus marquantes.

© © Eric Fougere / Getty Images

3 Victoires de la musique : la reconnaissance de son public

Vingt ans après ses débuts en 1972, avec son premier album "Amoureuse", elle sort son dixième album studio " Sans regrets ". Son morceau " Rien de que l'eau " la projette au sommet des ventes et lui vaut sa première Victoire de la musique. Véronique Sanson est sacrée meilleure artiste féminine de l'année 1993 et part pour trois ans de tournée à la rencontre de son public. En 1995, l'album " Comme ils l'imaginent " sur lequel elle reprend certains de ses titres en duo avec des artistes masculins, sans conteste son plus gros succès commercial, fera d'elle l'artiste féminine de l'année 1996. Enfin, avec près de 50 ans de carrière, elle reçoit en 2013 sa troisième Victoire de la musique, une " victoire " d'honneur pour ses quinze albums publiés.

2 Prix Sacem : la reconnaissance de ses pairs

Si Véronique Sanson demeure unanimement reconnue et aimée de son public, elle l'est également des professionnels de la musique. Ainsi, en 1991, elle est récompensée par la Sacem du " Grand prix de la chanson française " en tant que créatrice-interprète après la sortie de son album live intitulé " Symphonique Sanson ". L'album contient des reprises de titres comme " Le Maudit " ou encore " Ma révérence ". Près de quinze ans après ce premier prix, l'artiste est cette fois-ci primée en 2015 par la Sacem du " Prix spécial " pour l'ensemble de son œuvre discographique.

Silver Prize en 1976 au Festival de Tokyo : un hommage familial

Très proche de sa sœur Violaine qui se plaît elle aussi à composer des chansons, Véronique Sanson publie son quatrième album " Vancouver " en 1976. Au-delà du succès de la chanson titre, c'est le morceau " Une maison après la mienne ", dont les paroles et la musique sont de Violaine Sanson, qui remporte le Silver Prize de la cinquième édition du festival de musique de Tokyo, au Japon. Au-delà de la reconnaissance de leur travail, ce prix est avant tout un hommage à leur père qui fut commissaire général de la délégation française à l’Exposition universelle d’Osaka de 1970.

Une artiste surdouée et honorée pour l'ensemble de son œuvre

Avec un phrasé et un timbre de voix qui lui sont propres, cette amoureuse des mots et de la musique opère une douce révolution dans l'univers musical français des années 1970. Une originalité qui l'accompagnera tout au long de sa carrière et lui vaudra en 2005 " La Grande médaille de la chanson française " décernée par l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre. Une consécration bien méritée !