Les raisons de la mort de Whitney Houston élucidées

Les résultats de l’autopsie de Whitney Houston ont été publiés. La chanteuse est morte noyée, après avoir pris de la cocaïne.

Près de deux mois après la mort de Whitney Houston, les conséquences de son décès ont enfin été élucidées. La chanteuse avait été retrouvée le 11 février morte dans sa baignoire, sans que l’on sache vraiment ce qui lui avait coûté la vie. Le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles, chargé de l’autopsie du corps de la star, a dévoilé ses conclusions il y a quelques jours.

Toujours accros aux drogues

Whitney Houston
est donc décédée par noyade accidentelle et des effets de la cocaïne qu'elle avait ingérée. Des problèmes cardiaques ont aussi joué sur ce décès.

"La cocaïne abîme le cœur et pourrait avoir causé le décès", a ainsi estimé le Dr Michael Fishbein, un spécialiste mais qui n’a pas participé pas à l'enquête. Pour lui, la drogue a probablement empêché le fonctionnement normal du cœur. "Il n'y a aucune raison de se noyer dans la baignoire à moins d'être paralysé", explique-t-il.  

Depuis longtemps accro aux drogues, Whitney Houston avait plusieurs fois effectué des cures de désintoxication. Ses proches pensaient qu’elle s’en était finalement sortie, puisqu’au moment de sa mort, la plupart ne pensaient pas que la star s’était droguée.

Une carrière finie trop vite

Whitney Houston
avait été retrouvée la tête sous l'eau dans la baignoire de sa chambre d'hôtel à Beverly Hills, à la veille de la cérémonie des Grammy Awards et alors qu'elle s'apprêtait à tenter un retour cinématographique et musical. Elle avait 48 ans.