Les Rolling Stones et la France, une histoire d’amour

Auteurs de plusieurs concerts mythiques en France, les Rolling Stones ont même vécu ensemble sur la Côte d’Azur à un moment de leur carrière. Récit de l'histoire d'amour entre les Stones et la France.

© © Brian Rasic / Getty Images

La France terre d’accueil pour les Rolling Stones

Le début des années 1970 est une époque charnière pour les Rolling Stones, qui ont besoin d’un nouveau départ après la fin de l’aventure avec leur première maison de disques, Decca. Cette dernière n’a pas payé les impôts dus sur les droits d'auteurs du groupe, ce qui oblige ses membres à fuir le fisc anglais. S’installant en 1971 sur la Côte d’Azur, les Rolling Stones deviennent résidents fiscaux français, et y enregistrent "Exile on Main St.", le deuxième album de leur nouveau label nommé The Rolling Stones Record.

Des concerts mythiques à foison

L’histoire d’amour entre les Rolling Stones et la France est également marquée par de nombreux concerts mythiques. Alors que pour ses premières scènes françaises dans les années 1960, le groupe se produit trois fois à l’Olympia, il reviendra dans l’Hexagone à chaque décennie. Pour leurs concerts français, les Rolling Stones alterneront entre salles mythiques (le Pavillon de Paris en 1976 dans une ambiance "Pigalle", Bercy en 2003, le Trabendo en 2012), hippodromes (Auteuil en 1982 avec Téléphone en première partie, Longchamp en 1995) et grands stades (Stade de France, Parc des Princes, U Arena, Vélodrome). Les Rolling Stones ont également donné plusieurs concerts à Nice (1976, 1982 et 2006), preuve qu'ils n'ont jamais oublié leur passage sur la French Riviera.