Nostalgie rend hommage à Mark Hollis, le leader de Talk Talk est mort

Triste nouvelle pour tous les fans de Talk Talk. Mark Hollis a disparu, hier, lundi 25 février 2019. Le chanteur son groupe avaient connu le succès dans les années 80 grâce à "It’s My Life" et "Such a shame". Écoutez leurs plus grandes chansons sur Nostalgie !

© getty images

Mark Hollis nous a quitté à l’âge de 64 ans. Paul Webb, le bassiste du groupe Talk Talk et ami du chanteur, a annoncé la mauvaise nouvelle dans un post Facebook : «Je suis vraiment choqué et triste d’apprendre la nouvelle du décès de Mark Hollis. Musicalement c’était un génie, et c’était un honneur et un privilège d’avoir joué avec lui dans le groupe. Je n’avais pas vu Mark depuis de nombreuses années, mais comme de nombreux musiciens de notre génération, j’ai été profondément influencé par ses idées musicales innovantes.» La cause et le lieu de la mort de Mark Hollis n’ont pas encore été dévoilés.

Mark Hollis et Talk Talk: les rois de la new wave et de la pop

Mark Hollis est né en 1955, à Londres. Il avait créé Talk Talk en 1981, avec Lee Harris et Paul Webb. Le chanteur était connu pour son génie créatif. Grâce à lui, le groupe inoubliable britannique Talk Talk a réussi à se faire un nom dans toute l’Europe avec des hits comme «It’s My Life», «Today», «Lifes’what you make it», «Such a Shame»… Après plus de dix ans de carrière et 5 albums en groupe, Talk Talk s’est séparé en 1991.

Mark Hollis : une courte carrière solo

Après la scission de son groupe, Mark Hollis a sorti son unique album solo éponyme en 1998. L’artiste s’est ensuite complètement retiré de l’industrie musicale. Il expliquait alors avoir pris la décision de prendre du recul «pour sa famille» : « Peut-être que d’autres sont capables de le faire, mais je ne peux pas partir en tournée et être un bon papa en même temps.»

Nostalgie rend hommage à Mark Hollis

Ecoutez leurs deux énormes succès « Such a shame » et « It’s my life », extraits de leur deuxième album paru en 1984, sur Nostalgie.

Après le succès du titre "It’s My Life" en Europe et aux Etats-Unis, "Such a Shame" est sélectionné pour lui succéder. Ecrite par Mark Hollis, la chanson est inspirée de la nouvelle de G.P. Cockcroft (sous le pseudonyme de Luke Rhinehart) : "The Dice man" (l'homme Dé), dans lequel le personnage principal décide de soumettre ses choix de vie aux résultats d’un dé à jouer. La phrase "In these trembling hands my faith tells me to react", qu’on retrouve dans la chanson, provient d’ailleurs directement du livre. L’intro du morceau est immédiatement identifiable, notamment grâce à des barrissements d'éléphants reproduits grâce à un synthétiseur.