Pas de Led Zeppelin ni de Pink Floyd aux J.O de Londres

Malgré des rumeurs persistantes, les mythiques groupes de rock Pink Floyd et Led Zeppelin ne se reformeront pas pour les Jeux Olympiques de Londres.

En 2012, Londres sera le centre du monde du 27 juillet au 12 août, puisque la ville accueillera à ce moment-là les Jeux Olympiques. Les cérémonies d’ouverture et de clôture des festivités occupent tout particulièrement les esprits de la capitale britannique, qui veulent marquer le coup.

Des reformations impossibles

Et quel est le genre de musique typiquement anglais et imparable pour mettre une ambiance de folie ? Le rock bien sûr ! Depuis quelques mois, les organisateur-rice-s font ainsi tout pour créer l’événement, et faire revenir sur scènes les groupes mythiques qui ont fait les beaux jours de la musique  britannique.

Mais faire revenir les gloires du rock sur scène n’est pas chose facile. Depuis le 3 janvier, la rumeur courait comme quoi Pink Floyd se reformerait exceptionnellement pour l’occasion, selon un proche des musiciens. Las, David Gilmour, guitariste et chanteur du groupe, a démenti dès le lendemain qu’il s’agissait d’une fausse information.

Led Zeppelin ne sera pas non plus de la partie. Alors que la rumeur courait allégrement,  Jason, le fils de John Bonham, le batteur du groupe, a démenti le 2 janvier dans la presse britannique toute idée d’un retour sur scène.

Paul McCartney à la rescousse

Les organisateurs devraient toutefois pouvoir compte sur Paul McCartney (mais sans son ex-collègue des Beatles Ringo Starr) et Elton John pour assurer le show.