Patricia Kaas, une battante qui a su surmonter les épreuves tout au long de sa carrière

Le

Patricia Kaas est une chanteuse française qui a eu une belle carrière en France comme à l’étranger. Malgré les épreuves, elle n’a jamais baissé les bras. Retour sur son parcours hors du commun.

Patricia Kaas : ses jeunes années

Patricia Kaas voit le jour dans une petite ville de l’est de la France, située non loin de la frontière allemande. Le dialecte de cette région est le platt qui partage des racines communes avec l’allemand. La jeune Patricia Kaas est donc élevée dans ce dialecte pendant ses premières années. Elle grandit aux côtés de 6 frères et sœurs. Son père est Français, il travaille dans les mines. Sa mère est Allemande, et s’occupe de la maisonnée à plein temps. La vie est rude pour cette famille issue du milieu ouvrier, mais l’amour est là. Patricia Kaas découvre très tôt sa passion pour la musique et la chanson. Elle passe des heures à répéter et à chanter. Son talent se révèle très tôt. Au vu de son potentiel, ses parents l’encouragent à s’épanouir dans cette voie artistique. À l’âge de 8 ans, elle donne déjà des concerts dans son village, et interprète les chansons de grands artistes français comme Sylvie Vartan. À peine adolescente, sa voix exceptionnelle lui permet de décrocher un contrat dans un cabaret où elle se produit tous les week-ends. C’est dans cet endroit qu’elle est repérée par des producteurs parisiens.

Patricia Kaas : ses débuts

Son premier titre est "Jalouse", financé en partie par l’acteur Gérard Depardieu qui la découvre par le biais de sa femme de l’époque, Élisabeth. Malgré sa qualité, cette chanson ne convainc pas le public. C’est un autre titre qui va changer la vie de Patricia Kaas. Et ce tournant, elle le doit à une rencontre en particulier, avec l’auteur-compositeur-interprète Didier Barbelivien. Ce dernier lui écrit "Mademoiselle chante le blues", un des plus gros succès de la chanteuse. En 1987, grâce à ce titre, la chanteuse se produit à l’Olympia. C’est le début de la gloire. Un an plus tard, c’est la sortie du premier album "Mademoiselle chante..." qui comprend notamment le titre "Mon mec à moi". Les critiques sont dithyrambiques. L’album reçoit le prix de "Révélation de l’année".

Patricia Kaas : les épreuves

Le parcours de Patricia Kaas est loin d’être un long fleuve tranquille. Tout juste rentrée dans l’âge adulte et à l’aube de sa carrière, la chanteuse doit faire face à un drame. Sa mère qui est à ses côtés depuis ses débuts décède des suites d’un cancer. Effondrée, Patricia Kaas doit se relever rapidement. Suite au succès de son premier disque, elle doit honorer les dates de sa tournée, sans même avoir le temps de faire son deuil. Elle enchaîne les concerts, les enregistrements, et décroche un rôle dans la série TV "Assassinée". Quelques années plus tard, épuisée, elle fait une grave dépression, et doit également faire le deuil de son père. Elle s’accorde donc une pause dans sa carrière, afin de se relever quelques mois plus tard, de reprendre la route des concerts, et de chanter de nouveaux titres à succès, à l’image de la battante qu’elle est.