"Poupée de cire" : retour sur le triomphe de la chanson de Serge Gainsbourg à l'Eurovision

"Je suis une poupée de cire, une poupée de son...", la chanson chantée par France Gall et écrite par Serge Gainsbourg entre dans l'histoire de la musique en 1965. Retour sur un triomphe inoubliable.

© © Jacques Haillot / Getty Images

Une victoire à l'Eurovision

Pas besoin d’être né durant l’époque yé-yé pour connaître par cœur la célèbre chanson victorieuse de l'Eurovision de 1965 : "Poupée de cire, poupée de son". Le Luxembourg a en effet fait appel à un duo de choc : France Gall au chant, Serge Gainsbourg à l'écriture. La victoire revint au Luxembourg cette année-là, et la chanson "Poupée de cire, poupée de son" connut un succès retentissant de l'Allemagne au Japon, en passant par la France, l'Italie et, bien sûr, le Luxembourg.

Les légendes derrières ce tube

La popularité de cette chanson ne fut pas atteinte sans quelques obstacles, que durent affronter Serge Gainsbourg et France Gall. Pendant les répétitions, les musiciens de l'orchestre de la Rai huèrent Serge Gainsbourg, et ce dernier menaça de retirer la chanson du concours si ces incivilités perduraient. La légende raconte également que le petit ami de l'époque de France Gall, un certain Claude François, se sépara d'elle juste après sa représentation sur scène à l'Eurovision.

Un succès international

La chanson écrite par Serge Gainsbourg a fait le tour du monde sitôt l'Eurovision achevé. Les Japonais en sont les plus grands fans, et des décennies plus tard, France Gall aura toujours son public au "pays du soleil levant". Quant à Serge Gainsbourg, ce fut un tournant dans sa vie d'artiste. Après "Poupée de cire, poupée de son", il s'est principalement tourné vers la composition.