Prince : 1980-1983, premiers succès d’un artiste hors du commun

Celui que l’on surnommait le Kid de Minneapolis, Prince a marqué de son empreinte l’industrie musicale. À l’aube des années 80, sa carrière marque un tournant décisif.

© © Kevin Winter / Getty Images

De nouvelles influences

Le 8 octobre 1980 sort l’album "Dirty Mind" qui reste classé 31 semaines dans le classement des 200 meilleures ventes aux États-Unis. Les sonorités Funk remplacent le Rythm and Blues traditionnel de ses débuts. Dans des textes à la limite de la pornographie, Prince y confie son goût prononcé pour le sexe.

Une boulimie de travail

À peine un an plus tard, il signe "Controversy" son quatrième album. Très proche musicalement de l’opus précédent, ses propos sont plus nuancés et Prince y signe des textes plus pacifiques. Suivra en octobre 1982 le double album "1999" sur lequel se trouve les deux premiers gros succès de Prince : "Little Red Corvette" et "1999".

Une tournée triomphale

En novembre 1982, commence une tournée américaine qui rencontre un succès colossal. Prince livre des prestations inoubliables, dont des représentations mémorables dans le temple maçonnique de Détroit. La tournée se conclut en apothéose dans le stade de Chicago. Pour Prince, c’est le début d’une immense carrière.