"Rock'n'roll Show" : Francis Cabrel rend hommage à Dick Rivers

Le

Francis Cabrel annonce la sortie le 17 avril de "Rock'n'roll show", un album live enregistré en 1990, avec son ancien complice disparu, Dick Rivers.

L’une des amitiés les plus importantes dans la vie de Francis Cabrel est sans doute celle qu’il avait su bâtir avec Dick Rivers. Ils partageaient l'amour du  rock et du rockabilly et avaient fait ensemble, en 1990, une mini-tournée d'un mois sous le nom de "Rock'n'roll show". Les captations de ces concerts étaient restées inédites.  L’interprète de « Je l’aime à mourir » annonce qu’elles seront publiées en hommage à Dick Rivers, quelques jours avant le premier anniversaire de la disparition du chanteur le 24 avril.

C’est une manière de le faire vivre, toujours

L'album live « Rock'n'roll show » sortira le 17 avril avec les enregistrements inédits de ces concerts, donnés il y a trente ans. Au programme, 19 titres dont trois bonus ainsi qu'un double vinyle collector et un coffret comprenant le DVD de leur concert du 6 octobre 1990 au Bataclan. « C’est une manière de le faire vivre, toujours » confie Francis Cabrel.

Dick, c’est le rock absolu, moi le roll

« On s’était croisés sur des plateaux radio dans les années 1980 et on s’était rendu compte qu’on aimait la même musique. C’est moi qui ai eu l’idée de tourner avec ce spectacle, lui et moi entourés du gratin des musiciens de l’époque » a expliqué Francis Cabrel à l’AFP. « Dick a amené du Elvis, moi du Chuck Berry, entre autres. On trouve aussi du Buddy Holly ou du Eddie Cochran et la surprise, c’est qu’il avait amené des chansons des Everly Brothers, de beaux titres, plus doux. C’est sa touche un peu romantique, à côté des trucs sur lesquelq on se trémousse, des trucs saccadés ». 

“Dick, c’est le rock absolu, moi le roll, a rajouté Cabrel amusé. Le rock, c’est une musique que j’aime mais je me suis vite rendu compte que je ne serais pas une pointure là-dedans, c’est pour ça que je préférais chanter Chuck Berry car c’était pour moi plus folk que rock”.

Francis Cabrel fait revivre Dick Rivers

L’idée de “ressortir tout ça des cartons”, comme il le dit, s'est imposée lors des obsèques de Dick Rivers. C’est Denys Lable, guitariste et ami de Cabrel, qui a retrouvé “le CD dans son home studio et la cassette VHS du dernier concert filmé au Bataclan en caméra portée”, précise le label Aztec Musique. “C’est un témoignage, l’orchestre joue superbement, Dick chante superbement, c’est une façon de lui rendre dignement hommage”, conclut l’artiste

Lire aussi

Lire aussi