Sting : "Police, c’était un gang"

A l’occasion de ses 25 ans de carrière, Sting sort un best-of, et se confie sur ses années avec le groupe Police, pas toujours très joyeuses.

Déjà 25 ans de carrière pour Sting . A cette occasion, le chanteur sort un best-of, incluant trois Cds et un DVD. Le Parisien en a profité pour le rencontrer, et évoquer avec lui ses "années Police". Et pour Sting, il n’y a pas eu que des bons souvenirs.

"Police, c’était un gang"

"Police, c’était un gang, avec des règles", évoque ainsi le chanteur. A cette époque, Sting voulait aller dans d’autres directions musicales, ce qui a provoqué son départ du groupe. "Il y avait des bagarres au sein du groupe à propos de la musique", explique la star. "J’avais des idées précises et je ne voulais pas faire de compromis. Je souhaitais être un dictateur, être Napoléon ! Cela devenait frustrant, je cherchais un nouvel espace de liberté".

"La dernière tournée ? Une guerre permanente"

Sting regrette même que le groupe se soit reformé il y a quelques années, malgré le succès qu’a provoqué leur immense tournée. "Je l’ai vécu comme une guerre permanente", regrette le chanteur.

"Nous sommes retombés dans les mêmes tensions artistiques. J’ai souvent regretté d’avoir reformé le groupe pendant cette nouvelle tournée qui n’était fondée que sur la nostalgie, une vraie maladie ! Cela faisait plaisir aux gens comme un couple divorcé qui se réconcilie", conclue Sting.