Sting : ses enfants avec une carrière d'artiste

Le - modifié le

Les six enfants du chanteur Sting sont plus ou moins devenus des artistes à part entière. Une famille pas comme les autres, qui s’épanouit sur scène et à l’écran.

Joe Sumner, le fils aîné qui marche dans les pas de Sting

Sting, l’inoubliable fondateur du groupe The Police et qui mène depuis 1984 une carrière solo, a eu six enfants. Le premier est né de son union avec la comédienne Frances Tomelty, et s’appelle Joe Sumner. Il porte en effet le nom de son père, dont le véritable patronyme est Gordon Matthew Thomas Sumner. Né en 1976, il a très tôt décidé de suivre le chemin de son père et de se consacrer à une carrière de musicien. C’est ainsi qu’il a fondé le groupe Santa’s Boyfriend en 1999, formation qui deviendra Fiction Plane quelques années plus tard. À la fois bassiste et chanteur, Joe Sumner n’a pas acquis la notoriété internationale de son père, mais il connaît néanmoins un joli succès avec déjà quatre albums à l’actif du groupe. À noter que Fiction Plane a notamment eu l’occasion de se produire en première partie de The Police lors de la tournée qui célébrait la reformation provisoire du mythique groupe.

Des filles attirées par le septième art

Née également de l’union de Sting avec Frances Tomelty, Fuchsia Katherine Sumner, surnommée Kate, a vu le jour en 1982. Pour elle, pas question de musique ni de scène. Elle s’est néanmoins tournée vers une carrière artistique. C’est en effet en tant qu’actrice qu’elle a décidé de se faire un nom. Elle compte ainsi plusieurs films à son actif dont "Dans l’ombre de Mary : La Promesse de Walt Disney", "Billionaire Boys Club" ou encore "Everything I Ever Wanted to Tell My Daughter About Men". Sa demi-sœur, Mickey Sumner, est née en 1984. Elle est le premier enfant que Sting a eu avec Trudie Styler, une productrice britannique avec qui il a eu trois autres enfants. Elle aussi a fait le choix du septième art, et bien lui en a pris. Au fil des ans, elle s’est ainsi forgé une belle réputation de comédienne accomplie, et présente une filmographie riche et variée. On la retrouve ainsi à l’affiche de nombreux films dont "Black Water Transit", son premier rôle, "Imogene", "The End of the Tour", ou plus récemment dans la série "Snowpiercer".

Coco Sumner, digne héritière de son père

En 1990 est née Eliot Paulina Sumner, plus connue sous le nom de Coco Sumner. C’est sur la scène musicale qu’elle veut s’exprimer depuis sa plus tendre enfance. Un choix payant, puisque la fille de Sting n’a pas tardé à percer et à révéler son talent. Elle n’a ainsi que 20 ans quand, en 2010, sort son premier album "The Constant". Adepte de sonorités pop funk teintées de reggae, Coco Sumner a depuis sorti deux autres albums, à savoir "Information" (2016) et "Nosferatu" (2019), cette dernière production étant signée sous le pseudonyme de VAAL. Un peu plus âgé, Jake Sumner est né pour sa part en 1985. Il s’est essayé à la carrière de réalisateur et d’acteur, mais c’est désormais en tant que technicien de cinéma qu’il mène sa carrière. Enfin, Giacomo Sumner (1995) s’est depuis peu lancé dans une carrière de comédien. Reste à savoir s’il connaîtra lui aussi le succès. Une chose est sûre : les enfants de Sting ont tout intérêt à réussir, leur père ayant fait le choix de les déshériter.

Lire aussi