Summer of love

" Summer of Love " c'était il y a quarante ans. Une parenthèse enchantée qui a secoué le monde de Katmandou à Monterey, en passant par Woodstock et Londres. Pour marquer cet anniversaire, Nostalgie vous propose un week-end spécial.

Eté 1967, la Californie exulte

Jeunes et moins jeunes, avides de liberté, d'utopie, d'amour et de rock and roll sont réunis pour vivre un idéal commun.
Qu'il s'agisse notamment de musique ou de cinéma, la culture bascule.
Un bouleversement qui sévit durant une décennie.
Symbole de ces années hippies : Janis Joplin et sa voix maîtrisée, puissante et rocailleuse, les Rolling Stones et leur rock and roll devenu légendaire, Joe Cocker, l'icône de la musique pop/soul, Jimi Hendrix et sa guitare enflammée ou encore les Who avec " Tommy ", leur phénoménal opéra rock de Woodstock.


Summer of... cinéma

Le 7éme art effectue également sa révolution avec " Le lauréat " de Mike Nichols ou l'initiation du jeune Dustin Hoffman par l'expérimentée Anne Bancroft, " Barbarella " de Roger Vadim qui fait la part belle au sex appeal de Jane Fonda ainsi que " Je t'aime moi non plus " de Serge Gainsbourg ou les amours d'un homosexuel et d'une jeune fille.