Téléphone, les raisons de la séparation

L’année 1986 sonne la fin d’un des plus grands groupes de rock français, Téléphone, au grand désespoir de ses nombreux admirateurs. Retour sur cet événement qui a marqué la scène hexagonale.

© © Thierry Orban / Getty Images

Une annonce qui met fin aux rumeurs

En 1985, Téléphone achève une tournée mondiale triomphale, et gagne le trophée du meilleur album rock lors des Victoires de la musique pour "Un autre monde". Malgré le succès, les rumeurs de mésentente au sein du groupe se multiplient. Début 1986, alors que Téléphone s’apprête à entrer en studio pour l’enregistrement d’un nouvel album, l’annonce de la séparation tombe. Le titre "Le jour s’est levé" sera le dernier succès du groupe.

Les raisons de la séparation

Pendant des années, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka et Corine Marienneau sont restés discrets sur les raisons de cette séparation. Alors que les problèmes liés aux droits d’auteur des chansons de Téléphone ont été évoqués par l’ancienne bassiste pour expliquer les problèmes au sein du groupe, ce sont d’autres raisons qui ont été mises en avant plus tard par Richard Kolinka. Pour lui, ce sont les histoires d’amour compliquées entre les trois autres membres du groupe qui ont détérioré l’ambiance et conduit à la séparation de Téléphone. Si les vraies raisons nous échappent peut-être, les membres de Téléphone, à l’exception de Corine Marienneau, se sont depuis retrouvés avec les Insus, pour le plus grand plaisir de leurs nombreux admirateurs.