Top 10 des chansons à écouter à la neige

Le - modifié le - Par .

A l’heure des vacances d’hiver, Nostalgie vous a concocté une playlist spéciale neige qui cadre idéalement avec l’ambiance montagne et chalet. Laissez-vous fondre.

Qu’elles parlent d’amour ou évoquent un souvenir lié à l’hiver, comme le titre I Got You Babe ouvrant immanquablement le jour sans fin de Bill Muray dans le film du même nom, les chansons sur l’hiver n’ont rien à envier aux tubes de l’été. Ça tombe bien, en cette période de vacances de février, Nostalgie s’est glissée au coin du feu avec vous et s’occupe de l’ambiance.

 

A Hazy shade of winter, Simon and Garfunkel

A Hazy shade of winter est parue sur l’album Bookends du duo Simon and Garfunkel en 1968. Le titre, qui évoque le passage des saisons et la morosité de l’hiver comme une parabole de la vie, a rencontré un grand succès à sa sortie, devenant la seconde chanson la plus populaire de l’album après Mrs. Robinson. Un classique.

Purple Snowflakes, Marvin Gaye

Le prince de la soul a également évoqué l’hiver et la neige dans une chanson d’amour romantique qui figure la beauté des flocons qui "couvre le sol sans un bruit", affirmant : "je me souviendrai toujours de cette nuit ici avec toi". La jeune révélation américaine du R&B, Leon Bridges, en a réalisé une reprise sortie fin 2021.

It may be winter outside, Barry White

Autre grand maître de la soul, le grand Barry White a également écrit, avec son acolyte Paul Politi, une chanson évoquant l’hiver et l’amour. It May Be Winter Outside (But in My Heart It's Spring) a été reprise par le trio Love Unlimited formé à l’initiative de Barry White. La chanson a rencontré un vif succès, notamment au Royaume-Uni.

Last Christmas, Wham !

On ne présente plus le tube de George Michael et de son acolyte Andrew Ridgeley du groupe Wham!  Plus de 35 ans après sa sortie, en 1984, Last Christmas continue de se classer en tête des singles à l’approche de Noël. La voix pure de George Michael emballe une mélodie implacable. Quant au clip, tourné entre copains durant les fêtes de Noël dans la station suisse de Saas-Fee, il est tout simplement collector.

I Got You Babe, Sonny et Cher

Quel est donc le rapport entre la chanson d’amour du duo Sonny et Cher et la montagne ? Un film et pas des moindres. Souvenez-vous ce radioréveil qui passe ce tube tous les matins d’un jour qui recommence inexorablement.  C’est d’ailleurs le succès du film Un jour sans fin, de Harold Ramis, avec Bill Muray et Andie MacDowell, qui a remis le tube de 1965 au goût du jour.

Winter, The Rolling Stones

Peut-être est-ce parce que Mick Jagger et ses complices ont enregistré Winter en Jamaïque, loin des rigueurs de l’hiver, qu’ils ont réussi à trouver la juste mélancolie qui associe le froid aux affres de l’amour. Ce morceau issu de l’album Goats Head Soup (1973) illustre à merveille tout le savoir-faire des Stones dans l’art délicat de la ballade.

I Can See Clearly Now, Jimmy Cliff

En parlant de la Jamaïque, restons-y quelques instants pour évoquer le titre reggae I Can See Clearly Now, repris par Jimmy Cliff en 1992 pour le compte de la bande originale du film Rasta Rockett, qui raconte l’improbable épopée de l’équipe jamaïcaine de Bobsleigh aux jeux Olympiques de Calgary. Balance man…  

Winter Time, Steve Miler Band

Le groupe de rock de San Francisco signe avec Winter Time, issue de l’album Book of Dreams, sorti en 1977, une véritable pépite aux accents folk qu’introduit une bise glaciale pour mieux souligner l’appel lancé par le chant et les harmonies brillantes de Steve Miller.

Jour de neige, Elsa

Le premier album d’Elsa sort en 1988. Déjà reconnue par le succès de son tube T’en va pas, la chanteuse sort comme premier single de ce premier opus Jour de neige. Un titre rythmé en accord avec la saison. Pour la promotion de cette nouvelle chanson, les moyens sont mis sur la table et le clip est confié à Bernard Schmitt, qui a signé la mise en images de nombreux tubes de Goldman, Hallyday ou encore France Gall.

Just because of You, Pierre Bachelet

Last but not least, l’indétrônable Just because of You de Pierre Bachelet. Qu’elle autre chanson, écrite pour le film Les Bronzés font du ski, illustre mieux les plaisirs et les galères des sports d'hiver ? N’en déplaise au réalisateur Patrice Leconte, qui avouait en 2016 détestait le titre, il est, à l’image de son film, devenu absolument culte.

Bonus Track

Just because of You, Alys

Histoire de bien mesurer tout le talent de composition de Pierre Bachelet, voici la reprise toute en nuances qu’a réalisée en 2011 la chanteuse Alys. Canon… à neige !