Top 10 des plus grands succès du groupe mythique Dire Straits

Groupe de rock emblématique formé notamment par les frères Knopfler dans les années 1970, Dire Straits aura collectionné les succès en moins de vingt ans de carrière. En voici notre top 10.

© © Phil Dent / Getty Images

"Sultans of Swing"

S’il n’est pas le single le plus vendu de l’histoire du groupe, "Sultans of Swing" est certainement le plus connu. Composé en 1977 par Mark Knopfler en hommage à tous les musiciens de bar et de pub, le titre est enregistré avec peu de moyens, mais devient très vite un succès à la radio britannique. La popularité du morceau permet à Dire Straits de trouver un label et d’enregistrer son premier album. "Sultans of Swing" restera l’hymne du groupe jusqu’à sa séparation officielle en 1995.

"Money for Nothing"

Plus gros succès de Dire Straits, "Money for Nothing" est écrit au milieu des années 1980 par Mark Knopfler avec une petite participation de Sting. Le leader de The Police, qui vient d’entamer une carrière solo après la séparation de son groupe, fait surtout les chœurs sur ce titre se classant numéro 1 au Billboard Hot 100 américain et dans la plupart des grands charts internationaux. En 1986, "Money for Nothing" est récompensé par le Grammy Award de la meilleure performance rock pour un duo ou un groupe avec chanteuse ou chanteur, et son clip par le MTV Video Music Award de la vidéo de l'année.

"Brothers in Arms"

Comme "Money for Nothing", le morceau "Brothers in Arms" sort en 1985 sur l’album éponyme qui deviendra mythique. Disque le plus vendu de Dire Straits, "Brothers in Arms" est alors le premier album de l'histoire à s’écouler à plus de 1 million d'exemplaires sur le nouveau support discographique de l'époque, le CD. Porté par un clip très esthétique qui remporte un Grammy Award en 1987, le titre mélancolique "Brothers in Arms" sera ensuite utilisé dans de nombreux films et séries télévisées.

"Walk of Life"

Présent également sur cet album mythique, "Walk of Life" est un morceau beaucoup plus joyeux, avec une mélodie aux accents cajuns, voire country. Alors que le titre a bien failli être exclu de l’album sur le choix du coproducteur Neil Dorfsman, "Walk of Life" est finalement un énorme succès dans le monde entier, se classant notamment numéro 2 au Royaume-Uni (meilleur classement de l’histoire pour Dire Straits dans les charts britanniques) et numéro 7 aux États-Unis.

"So Far Away"

Preuve que "Band of Brothers" fait partie de la légende de Dire Straits, l’album comprend un quatrième morceau mythique du groupe, "So Far Away". Premier single tiré de l’opus, le morceau a finalement été dépassé en termes de popularité par les trois autres succès de l’album, mais il reste un titre phare du groupe, empreint de nostalgie et de mélancolie.

"Calling Elvis"

Présent sur le dernier album studio du groupe "On Every Street" sorti en 1991, "Calling Elvis" est un succès dans le monde entier, et notamment en Europe. Se classant numéro 7 des meilleures ventes de singles en France, ce titre raconte l'histoire d'un fan d'Elvis Presley pensant que "le King" est toujours vivant, avec de nombreuses références aux titres du natif du Mississippi. Réalisé par Gerry Anderson ("Les Sentinelles de l'air"), le clip représentant les membres du groupe sous la forme de marionnettes participe au succès du morceau.

"Private Investigations"

Morceau très original commençant comme une ballade et se poursuivant par des envolées au piano et à la guitare électrique, "Private Investigations" est l’un des cinq seuls titres composant l’album "Love over Gold". Souvent considéré comme le disque le plus technique de Dire Straits, cet opus contient deux des plus belles compositions de Mark Knopfler, à savoir "Telegraph Road" et "Private Investigations". Si "Telegraph Road" aura un succès commercial moindre à cause de sa longueur (plus de 14 minutes) inadaptée au passage en radio, "Private Investigations" passera à la postérité.

"Tunnel of Love"

Autre très long chef-d’œuvre (plus de 8 minutes) signé Mark Knopfler, "Tunnel of Love" reste l’une des mélodies les plus connues de Dire Straits. Présent sur l'album "Making Movies" avec l’excellent single "Romeo and Juliet", le titre porte ce troisième album du groupe sorti en 1980 vers le sommet des charts internationaux (numéro 4 au Royaume-Uni et numéro 19 aux États-Unis notamment).

"Lady Writer"

Comme "Tunnel of Love", "Lady Writer" est l’une de ces chansons totalement estampillées Dire Straits, avec son rythme enjoué et ses riffs de guitare magiques signés Mark Knopfler. Présent sur la compilation "Sultans of Swing: The Very Best of Dire Straits", le morceau est le single phare du deuxième album du groupe "Communiqué", sorti en 1979 dans la foulée de l’opus inaugural, et qui sera certifié double disque de platine en France.

"Twisting by the Pool"

Peut-être un peu moins connu car seulement présent sur l’un des EP du groupe (en l’occurrence le premier maxi intitulé "ExtendedancEPlay"), la chanson "Twisting by the Pool" est l’un des titres les plus rocks du groupe. Très apprécié par les puristes, le morceau se classe notamment numéro 1 en Nouvelle-Zélande, numéro 2 en Australie, numéro 6 en Belgique, et numéro 14 au Royaume-Uni à sa sortie en single.