Le -
modifié le -

UB40, le groupe britannique roi des reprises

© Shirlaine Forrest / Getty Images

"Signing Off" : un premier album, deux reprises

Le premier album du groupe britannique, "Signing Off", est un coup de maître. Si le succès provient essentiellement de la chanson qu’ils ont composée "Food for Thought", la marque de fabrique de UB40 est déjà bien présente, avec deux reprises : "I Think It's Going to Rain Today" de Randy Newman et "Strange Fruit" de Lewis Allan.

"Labour of Love" un premier album de reprises

C’est en 1983, avec cet album exclusivement dédié à des reprises, que UB40 fonde sa légende de groupe roi des covers. Avec le tube reggae de Jimmy Cliff "Many Rivers to Cross" et la chanson "Red Red Wine" de Neil Diamond, le groupe s’assure la première place des charts dans de nombreux pays.

"Labour of Love II" un deuxième album de reprises

Après avoir repris "I Got You Babe", le tube de Sonny & Cher, en compagnie de Chrissie Hynde, UB40 revient en 1989 avec un nouvel album de reprises "Labour of Love II". Parmi les plus belles réussites de ce nouveau projet figurent "Here I Am (Come and Take Me)" d’Al Green, "The Way You Do the Things You Do" des Temptations, ou encore l’un de leurs plus grands succès : "Kingstown Town" de Lord Creator.

Des tubes des années 1960 réinterprétés

Au début des années 1990, c’est encore avec des reprises que UB40 triomphe. Et là encore, ils ne sont pas seuls puisqu’ils sont ici invités par Robert Palmer pour partager "I'll Be Your Baby Tonight", une chanson écrite par Bob Dylan en 1967. Sur leur album phare sorti en 1993, "Promises and Lies", UB40 propose une nouvelle version d’un classique de la chanson adapté par de nombreux artistes, et notamment par Elvis Presley en 1960. Il s’agit du célèbre "(I Can't Help) Falling in Love With You".

Quand UB40 adapte des standards de pop music et de reggae

Conscient de son savoir-faire en matière d’adaptation musicale tous styles confondus, UB40 continue, parallèlement à ses compositions, à proposer des reprises de grands standards de la chanson US. Le groupe reprend ainsi deux des plus grands hits de tous les temps : "Superstition" de Stevie Wonder, et "Light My Fire" des Doors. Et si UB40 s’est fait une spécialité d’adapter des chansons qui se trouvent assez loin de son univers musical, il aime aussi jouer des titres initialement sortis en reggae. C’est ainsi qu’on retrouve dans leur troisième album de reprises "Labour of Love III" les chansons "Soul Rebel" de Bob Marley et "Legalize it" de Peter Tosh.

De nouvelles reprises audacieuses

Dans les années 2000, UB40 ne change pas la recette qui a fait son succès. Le groupe sort "Who You Fighting For ?" en 2005. Le groupe offre des reprises de versions originales peu connues du grand public : "I’ll Be on My Way" des Beatles, et "Kiss and Say Goodbye" des Manhattans. Après un "Best of Labour of Love", UB40 sortira le quatrième volet du projet "Labour of Love IV" avec son lot de nouvelles reprises.