Zoo TV, la tournée qui a satellisé U2

Le - Par .

Mythique à bien des titres, l’hallucinante tournée Zoo TV de U2, lancé en 1992, marque un tournant dans l’expression scénique du groupe qui bascule dès lors dans une autre dimension.

Au début des années 90, l’industrie musicale voit grand, très grand. Pour accompagner la sortie d’albums qui s’écoulent à plusieurs millions d’exemplaires, des tournées monumentales sont lancées. Avec son Dangerous Tour, Michael Jackson rassemble 4 millions de spectateurs en 69 dates. Les Gun’s, eux, bouclent un tour du monde de près de 200 concerts, quant au festival Monster of Rock, délocalisé en 1991 à Moscou, il rassemble près d’un million de spectateurs.

Au jeu de la démesure, U2 va frapper fort avec le Zoo TV Tour qui débute le 29 février 1992 en Floride. Piqué au vif par les critiques formulées à l’encontre de leur album documentaire Rattle and Hum sorti en 1988, le groupe entend remettre les choses au clair et met au point une tournée hors-norme pour promouvoir l’album le plus fameux de la formation irlandaise Achtung Baby. Les quatre Irlandais embarquent Amnesty International et Greenpeace dans le projet et pas moins de 380 personnes en permanence et cinquante semi-remorques pour assurer le bon fonctionnement du show.

Relais satellite et pizzas

Dans un contexte de surmédiatisation, marqué entre autres par la diffusion en continue d’images de la guerre du Golfe, U2 développe un show visuel inédit intégrant plusieurs dizaines d’écrans qui diffusent un véritable zapping de vidéos slogans et programmes télévisés. Pour ce faire, une station télé avec relais satellitaire est intégrée à la tournée pour capter et diffuser les programmes en direct. Un système qui permettra au groupe de relayer les images du siège de Sarajevo durant la guerre des Balkans.

Pour parfaire le tableau, des Trabants (symbole de la production automobile est-allemande) sont suspendues à des grues et assurent une partie de l’éclairage de la scène. Une manière de marquer la chute du mur de Berlin et du bloc soviétique. C’est dans ce décor interactif que le chanteur Bono endossera le costume de personnages excentriques et caricaturaux comme The Fly, Mirror Ball Man ou encore MacPhisto. Une manière de casser l’image du groupe en y intégrant une bonne dose d’ironie, sans toutefois rompre avec le discours et les engagements politiques de U2. Une folie douce qui amènera par exemple Bono à commander pour le public 10.000 pizzas lors de leur concert à Detroit, le 27 mars 1992. Au final, une centaine de pizzas aux peppéronis seront livrées par trois employés hallucinés.

© Nostalgie

Cette tournée, qui s’achève en décembre 1993 à Tokyo, sera récompensée entre autres d’un Brit award. Elle marque surtout pour le groupe une nouvelle manière d’aborder la scène. Dès lors, U2 développera des shows spectaculaires à l’image du PopMart Tour en 1997, puis sur la première décennie 2000 des Vertigo Tour et U2 360° Tour, respectivement dixième et deuxième tournées les plus rentables de l’histoire.

#QUIZ
Vous pensez être incollable sur U2 ? Testez vos connaissances avec notre quiz. Bonne chance !