Les plus belles collaborations musicales d’Alain Bashung

Parfois perçu comme un poète solitaire, Alain Bashung a su bien s’entourer musicalement. La preuve avec ce focus sur les plus belles collaborations de sa carrière.

Les plus belles collaborations musicales d’Alain Bashung © © Eric Fougere - Corbis / Getty Images

Des paroliers nommés Boris Bergman et Serge Gainsbourg

Après avoir passé du temps à la fin des années 1960 chez le chanteur Christophe qui le soutient dans ses débuts difficiles, Alain Bashung connaît ses premiers succès en 1977 grâce à sa rencontre avec Boris Bergman. Le parolier lui offre notamment les inoubliables "Gaby oh Gaby" et "Vertige de l’amour". Se brouillant une première fois avec Boris Bergman en 1981, avant une rupture définitive en 1990, Alain Bashung enregistre en 1982 l'album "Play blessures", dont les paroles sont principalement écrites par Serge Gainsbourg. Si le public boude cet opus plus sombre, celui-ci est considéré comme l’un des albums majeurs de l’artiste. Dix-huit ans plus tard, c’est Alain Bashung qui écrira le morceau "L'Eau et le Vin" pour l’une des protégées de Serge Gainsbourg, Vanessa Paradis.

Une fin de carrière marquée par de nombreux duos

Les années 2000 voient Alain Bashung signer plusieurs duos, notamment "Volontaire" avec le groupe Noir Désir, "L.U.V." avec Daniel Darc, "I Can't Escape from You" avec Étienne Daho, et "Que reste-t-il de nos amours ?" de Charles Trenet avec Françoise Hardy. L’auteur-compositeur-interprète incarne également Jack l'éventreur en 2007 dans "La Mécanique du cœur", la transcription musicale du roman de Mathias Malzieu (du groupe Dionysos). Pour son dernier album sorti avant sa mort, "Bleu pétrole", Alain Bashung s’entourera notamment de Gaëtan Roussel (du groupe Louise Attaque) et de Gérard Manset.

Alain Bashung - Les dernières actus